Le journal, Le Parisien, a relayé une information qui fera bientôt le tour des médias. En effet, un sénateur, en l'occurrence, le socialiste Luc Carvounas va épouser son compagnon Stephane Exposito le 11 juillet prochain à la mairie d'Alfortville.

Une cérémonie dans l'intimité

Le sénateur, par ailleurs maire de la commune, est un proche de Manuel Valls, et de François Hollande. Bien connu des militants #PS franciliens, il dirige la campagne de Claude Bartolone à l'occasion des élections départementales de décembre prochain.

Souhait des futurs mariés, la cérémonie se déroulera dans la plus grande intimité. A cette occasion, des nombreuses personnalité socialistes seront présentes comme Claude Bartolone, actuel président de l'assemblée nationale, Harlem Désir, ministre chargé des relations avec l'Union européenne, ou encore Jean-Christophe Cambadélis, député de Paris, et actuel premier secrétaire du parti socialiste.

Un coming-out de plus dans la classe politique

Ce mariage constitue un événement puisque Luc Carnouvas a jusqu'à présent toujours souhaité garder son orientation sexuelle secrète. En effet, il ne faisait pas partie des parlementaires ou autres personnalités politiques « out ».

Seules les personnalités suivantes ont fait leur coming-out : Sergio Coronado (Député EELV des Français de l'étranger), Franck Riester (Député LR de Coulommiers), Corinne Bouchoux (Sénatrice EELV du Maine et Loire), et enfin Roger Karoutchi (Sénateur LR des Hauts-de-Seine).

Sans oublier, Steeve Briois (Maire FN d'Hénin-Beaumont) et Florian Philippot (député européen FN), dont l'homosexualité est connue sans que ces derniers aient eu à faire de coming-out.

Espérons que ce coming out en appellera d'autres au sein de la classe politique française, où la barrière en vie privée et vie publique est encore bien présente.

Cette annonce est un acte courageux. Preuve que l'on peut exercer de hautes fonctions sur le plan national, tout en assumant son orientation sexuelle. Chose que beaucoup de parlementaires hésitent à faire, de peur de perdre leur siège. #Homosexualité #Mariage gay