Une tragédie

Un peu avant 17h, à Bas-en-Basset dans la Haute-Loire, quatre jeunes garçons se trouvaient à l'intérieur d'une cabane abandonnée lorsque celle-ci a violemment explosé, tuant trois jeunes de quatorze à seize ans et blessant gravement le quatrième. D'après RTL : "une odeur de poudre suspecte, inexpliquée pour l'heure, a été ressentie sur place", par les forces d'intervention présentes sur place.

Une cause inexpliquée

Hier soir, aucune cause n'avait encore été avancé, bien que selon Yves Dubuy, vice procureur de la République du Puy-en-Velay "Seules les constations pourront déterminer s'il s'agit d'une bombe artisanale, d'un mélange mal maîtrisé, d'un jeu d'adolescents comme cela arrive malheureusement trop souvent avec une munition ancienne. Toutes les hypothèses sont possibles, mais aucune n'est privilégiée. Ces quatre jeunes gens étaient des jeunes gens du crû, absolument sans histoire.".

Ce matin, Yves Dubuy déclarait sur BFM tv non seulement que le quatrième jeune homme était "toujours dans état critique", (il faut rappeler que les quatre ont été retrouvés ensevelis sous une montagne de gravats, le plafond de la cabane étant tombé sur eux par la force de l'explosion) mais également qu'une arme de Airsoft a été retrouvée sur place. Ce qui laisse penser, selon Yves Dubuy, à "l'hypothèse d'un mélange de composants chimiques non maîtrisé par les jeunes", "mélange prisé par les amateurs du jeu Airsoft pour créer des engins de fumigènes", "mélange instable et pré sensible aux températures très élevées hier sur le secteur."

Encore sous le choc, la commune est en deuil et ne parvient pas à comprendre comment un tel drame a pu encore se dérouler de nos jours. En vente libre et très prisées par les jeunes gens de notre génération, ces armes Airsoft circulent partout et sont très facilement accessibles. Un peu trop même. Cette histoire nous refait penser aux malheureux accidents précédents dont nous avons entendu parler et qui chaque fois nous surprennent et nous révoltent. La vente de produits chimiques, même dans le cadre d'un jeu, devrait être beaucoup plus surveillée.

"L'airsoft est un jeu utilisant des répliques d'armes à feu propulsant, à l'aide d'air comprimé, de gaz pressurisé ou par batteries, des billes en matière plastique de 6 ou 8 mm d'un grammage variant entre 0,10 grammes et 0,53 grammes et pouvant être bio-dégradables. ... " ("Wikipédia"). De nombreux composants comme les fumigènes, adaptés à ce type de jeu, sont actuellement conseillés aux jeunes de plus de 18 ans, dans le cadre des jeux de Airsoft, ce qui n'empêche pas certains sites internet de permettre la diffusion de vidéos explicatives sur comment créer un fumigène ou encore des bombes artisanales.

La censure est peut être nécessaire pour ce genre d'information... #Fait divers