Une absence de garantie...

Que vous passiez par l'intermédiaire d'une agence ou que vous attiriez des clients sur votre propre site internet, le problème est le même. Quand il s'agit de locations meublées de courte durée on ne réclame pas aux locataires de garantie telle que des fiches de paie ou des avis d'imposition, on ne fait pas d'enquête de moralité. Seul l'argent compte. En effet le locataire, de tous pays confondus, de toutes couches sociales, sans capacité de vérifications au niveau du propriétaire, même l'adresse, souvent erronée, n'a qu'une seule obligation : celle de payer son acompte pour bloquer la réservation, régler les frais d'agence si nécessaire et une caution établie en fonction de certains critères assez aléatoires. Vous accueillez ainsi en toute illégalité une charmante jeune femme qui sauve les apparences en se présentant en général non maquillée et accompagnée soit d'une amie plus laide pour noyer tout soupçon, soit d'un ami qui semble très amoureux mais qui, en fait, est un rabatteur et vigile efficace.

...lourde de conséquences

Dans le meilleur des cas vous n'aurez pas de problème car cette professionnelle peut exercer ses talents dans un hôtel à proximité de votre appartement, ou, mieux encore, aller chez ses clients.

Dans le pire des cas elle fait venir sa clientèle chez vous. Si vous avez un concierge, il s'apercevra du manège. Si vous avez des voisins à principes, ils téléphoneront au commissariat de police du quartier pour déposer plainte. Dans un premier temps vous pouvez prouver votre bonne foi et demander le départ de cette locataire indésirable qui réclamera le remboursement de son séjour en clamant son innocence haut et fort. Ensuite, si vous louez à cette même confrérie qui a beaucoup de membres à travers le monde, vous serez suspecté et passible d'une grosse amende en tant que complice de cette prostitution hôtelière. Les call-girls ne manquent pas de ruses et elles reviennent sous d'autres noms, d'autres adresses.

Toute location expose le propriétaire à de nombreux risques mais celui de se retrouver confronté au commerce sexuel est le plus lourdement puni par la loi.
#Paris économie #Tourisme