Des salles d’attente non climatisées

Les gares #SNCF ont été modernisées dans la France entière, sur les mêmes plans, les mêmes soucis d’esthétique. Or un oubli majeur a été constaté par les usagers ce mois de juillet lors de la canicule : les salles d’attente n’ont pas été climatisées. Pour être plus juste il convient de dire qu’une infime partie de la gare a été climatisée, celle où se situent les guichets réservés à l’achat des billets. C’est très bien pour les employés de la SNCF qui restent plusieurs heures dans ces locaux et pour les clients qui viennent, l’espace de quelques minutes, demander des informations ou acheter leurs billets. Cependant, les voyageurs qui arrivent avec une demi-heure d’avance, délai assez fréquent et raisonnable, se voient contraints de supporter une forte chaleur dans un espace trop réduit. Outre que les places assises sont largement insuffisantes, la température élevée de cet été rendait ces endroits insupportables.

INTERDICTION

N'espérez pas vous réfugier dans la partie climatisée, vous n’avez pas le droit (ni la place en général) d’aller vous asseoir sur les quelques banquettes installées dans ce havre de fraîcheur. Vous trouvez des panneaux d’interdiction de ce style : « Ces sièges sont à l’usage exclusif des acheteurs de billets ». Pour les usagers, ceux qui sont déjà en possession de leur billet, ceux qui font vivre également cette belle institution, pas de pitié, pas de place, pas de confort, pas de fraîcheur; circulez, revenez au chaud sur les bancs en bois. Comme il n’y a pas assez de places assises à l’intérieur de la gare, vous vous retrouvez debout ou assis sur votre valise à suffoquer dans cette atmosphère étouffante. Vingt minutes avant l’arrivée du train vous avez l’autorisation d’aller sur le quai où il peut faire encore plus chaud selon l’exposition.

Des salles d’attente miniatures

La SNCF doit climatiser les salles d’attente dans la France entière en prévision des prochaines canicules et agrandir leur espace pour répondre à la demande de ses usagers toujours plus nombreux; d'autant plus pour les personnes âgées qui, encore valides mais lentes et fragiles, viennent à la gare non seulement accompagnées, mais aussi avec plus d’avance que les autres voyageurs. #service public