REVEILLEZ VOUS !

 

Notre société va mal : 5 000 000 de français prennent des antidépresseurs soit un français sur 12 (source : Guide des médicaments utiles, inutiles ou dangereux des professeurs Bernard Debré et Philippe Even).

Publicité

Notre société est minée par la routine, le stress, la peur, bref, elle déprime et a perdu son sens de l’hospitalité, elle a peur des étrangers, des musulmans, des migrants...

Voici quelques « recettes » pour retrouver la joie de vivre.

Certes comme le dit Montaigne et comme nous le constatons tous les jours, la vie n’est pas un long fleuve tranquille, elle est faite de bons et de mauvais moments mais « il faut courir le mauvais et se rasseoir au bon ». N’oubliez jamais que, lorsque vous êtes heureux, vous irradiez et que ce bonheur est contagieux pour tous ceux que vous rencontrez !.

Publicité

 Pour les migrants, L'UE est-elle à la hauteur

Conférence de François Hollande : le problème des migrants

Premier principe :

            Ne regardez jamais en arrière, le passé est révolu, vous n’y pouvez rien changer. Regardez vers l’avenir, fixez vous un but et vous allez l’atteindre. Bannissez les expressions du type « Je ne peux pas » ou « Je ne vais pas y arriver ». Souriez et cessez de vous plaindre.

 

Second principe :

            Ayez confiance en vous, ne vous comparez pas à..Vous êtes unique, les erreurs et les échecs ne sont que des étapes vers le succès : Edison a connu 10 000 échecs avant de réaliser la première ampoule électrique ! Utiliser les pensées positives permet de gagner sept ans d’espérance de vie !.

Publicité

 

Troisième principe :

            Trouvez vos talents : la transmission de son savoir faire épanouit.Vous cuisinez ? Echangez vos recettes avec vos voisins par exemple. La nature est généreuse. Sachez en profiter. Fréquentez une société mycologique et vous ferez des sorties récolte de champignons. Ramassez des mûres, les enfants adorent cela, elles font de délicieuses gelées. On peut aller aux noisettes ou récolter des orties. Il suffit d’une paire de gants de ménage et de ciseaux, quelle soupe ensuite !

 

Enfin, aimez les autres, ils vous le rendront au centuple, c’est d’ailleurs ce qui nous humanise. Il est impossible de se passer des besoins primaires : boire, manger, dormir. Mais les besoins secondaires sont également essentiels pour avoir une vie normale en société : pouvoir se laver, porter des vêtements en bon état, savoir lire, avoir une adresse..Quant aux besoins tertiaires, ce sont les besoins personnels, se sentir bien, être simplement de bonne humeur. Nous avons tous besoin d’un environnement stable et prévisible sans crises génératrices d’anxiété.

Publicité

Nous avons besoin de l’affection des autres, de leur reconnaissance, pour acquérir estime, confiance et respect de soi.

Loin de la société du paraître, ne cédez pas aux modes, soyez vous même. Croyez vous indispensable d’avoir la dernière tablette à la mode, cela vous rendra-t-il plus heureux ?

L’emporterez vous dans la tombe ?

 

L’optimiste regarde la rose et ne voit pas les épines, le pessimiste regarde les épines et ne voit pas la rose ! #Psychologie