Bien souvent lors d'un première rencontre, c'est à ce moment-là que tout se passe. Soit tout se passe agréablement bien, soit c'est la catastrophe. Il faut bien prendre conscience que lors d'une première rencontre, votre attitude, votre état d'être, votre état émotionnel, les vêtements ne sont que des accessoires. Pour réussir cette première relation, votre assurance, votre confiance, votre façon de vous exprimer, tout est une question de bien-être. Si vous êtes déjà bien avec vous-même, c'est cette assurance qui fait la différence entre une relation réussie ou une catastrophe.

 

Avant d'amorcer une toute nouvelle relation ou celle qui se présente, il y a d'abord cette relation avec soi, cela est primordial, car si ce n'est pas le cas, même si vous voulez bien paraître, il y a cette part de vous-même qui transcende le personnage. Il est facile de constater dans une première rencontre si la personne est bien ou pas. La plupart du temps, la personne fait un transfert, ce qui veut dire émane cet état dans lequel elle vit cette relation avec elle-même. Plusieurs doutent de leur capacité à plaire ou à être intéressant. Montrer trop d'assurance ou trop vouloir plaire, cela cache un manque d'équilibre. Quelqu'un qui est bien ne cherche pas plaire, ou à être intéressant. Il parle avec aisance, tout en étant à l'écoute des autres. Il ne cherche pas à blesser, à être déplaisant, ou à se sentir supérieur, car son but est seulement vivre un bon moment. Peut-être que cette relation débouchera sur du long terme. L'être qui est déjà en paix avec lui-même ne cherche pas la gloire, mais la simplicité.

 

On convient que quand c'est compliqué, la relation est de courte durée. Si vous êtes ces personnes qui n'arrivent pas à vivre une relation durable, le problème n'est peut-être pas les personnes que vous rencontrez. Bien souvent, on rencontre ceux qui ont les mêmes blessures, essayant de cacher leurs émotions, se montrant sous un autre aspect. Il est dur ce métier de comédien. Quand on joue un rôle qui n'est pas le sien, cela devient lourd de conséquence, car déjà, on se ment à soi et à l'être avec qui on désire développer une relation. Quelle que soit la relation, celle-ci doit être dans le respect, l'acceptation et l'accueil. Il est important d'avoir cette conscience que l'autre est en fait un reflet de soi.

 

Bien souvent, ce que l'on n'aime pas en son prochain, c'est ce que nous n'aimons pas en son propre soi. Toute relation se trouve être très révélatrice, sur le pourquoi de cette relation n'a pas fonctionné. Mais en réalité, tout est parfait, et cela, quelle que soit la relation. Cela révèle ce qui ne fonctionne pas bien en soi, sur notre façon de voir ce monde, cette réalité dans laquelle nous apprenons à vivre.

 

Réussir une bonne relation, c'est avant toute chose, être tolérant de sa personne, de s'aimer d'un amour inconditionnel, être tout simplement soi, sans artifice, simplement parler ce qui nous fait vibrer, ce qui fait chanter notre cœur, nos passions, tout en étant à l'écoute de l'autre et être ouvert à la nouveauté. Il est normal d'être dans le doute, de vouloir plaire, aimer une autre personne. Le plus important, c'est vivre cette relation avec soi, ne plus vous sentir la victime, peu importe comment on vous a aimé, maintenant, c'est à vous de vous aimer. Ne plus être dans les blessures, comme le rejet, l'abandon, l'humiliation, la trahison et l'injustice, en endossant ces maux, sans le vouloir, vous les émanez, vous les reflétez et ne soyez pas surpris que l'autre personne ressente ces blessures, car elle-même possède ces maux.

 

Aimez-vous d'un amour inconditionnel et ainsi que tout ce qui vous entoure, fini le transfert d'émotions, exprimez votre joie de vivre, votre paix, votre respect en la vie, c'est comme ça que vos relations perdureront. 

 

Chanter, vivre et crier sa liberté

L'artiste et son rôle dans la société #Education #Psychologie