Le #Selfie est une pratique en vogue en ce moment et des millions de clichés - au sens photographique du terme et non stéréotypé - sont présents sur la toile depuis quelques années, tellement en vogue que le terme est entré dans l'édition 2015 du Petit Robert. Cette tendance, qui consiste à se prendre soi-même ou en groupe en photo, a su trouver un large public et se démocratiser. De la personne la plus célèbre d'Hollywood au plus lambda des individus de Jouy-en-Josas (coucou les Jovaciens), il s'est frayé un chemin sur Internet.

 

L'émergence des smartphones et l'amélioration perpétuelle de leur capteur photo frontal ont bien contribué à cette démocratisation, ne semblant pas s'essouffler. Il a encore de beaux jours devant lui grâce à une énorme communauté.

 

Les conséquences engendrées par l'inconscience de certains

 

Dès lors qu'on a la possibilité de s'afficher publiquement aux yeux de ses amis, voire du monde entier, la tentation de se mettre en scène de manière spectaculaire s'envisage. Et croyez-moi, elle a été envisagée. Tout comme Icare, certains ont voulu prendre un selfie avec le soleil et se sont brûlés les ailes. Mais comprenez : plus vous prenez de risques, et plus vous allez potentiellement faire parler de vous, étonner les gens. Avec ce postulat, les plus affamés de notoriété n'ont pas hésité à braver tous les dangers quitte à y perdre des plumes, voire même la vie.

 

Parfois, il se passe des catastrophes mineures, sans grandes conséquences. C'est le cas d'un homme voulant prendre un cliché avec la statue historique du roi Dom Sebastiao 1er au Portugal, et qui l'a finalement brisée en la faisant chuter à même le sol. C'est également le cas d'un autre qui a pris le temps de faire un selfie avec son preneur d'otage dans un avion et qui a, par chance, survécu.

 

Mais de temps à autres, certains personnes poussent le vice un peu trop loin, sans espoir de retour en arrière. Poser avec une arme chargée, au bord d'une falaise, pendant un vol en tant que pilote de l'avion. Autant de situations dangereuses qui se sont avérées fatales. Des gens qui, le temps d'un cliché, ont cru accéder à une forme de notoriété, de reconnaissance, mais n'y ont trouvé qu'une fin certaine. Le pari était osé, trop même.

 

Des mesures gouvernementales

 

Tous ces incidents ont fait réagir certains gouvernements comme la Russie, ayant décidé de lancer des campagnes de prévention, ou bien l'Inde, en interdisant de prendre des selfies dans certains lieux considérés comme dangereux. L'enjeu est de faire prendre conscience du danger de la situation. Bien que ces actions soient louables, je ne pense pas qu'elles vont endiguer ces dérives car elles proviennent de la mentalité des populations. Et il est plutôt complexe et long de la faire changer.

 

Alors comme toute chose mes amis, le selfie n'est pas une mauvaise chose en soi, mais prenez le temps de réfléchir à ce que vous en faites pour ne pas vous mettre en danger ainsi que les gens qui vous entourent. #Smartphone #Réseaux sociaux