Le REPCAM (Relais Enfants-Parents du #Cameroun), a été créé en 2006 par cette jeune femme accueillante et toujours d’aplomb Claire Mimboe (communément appelée "Meuma Claire"), aux allures philanthropiques, qui donne tout son temps libre à cette association à but non lucratif. Très proche de ses convictions, cette combattante aura mis sur pied cette association dans le but de pouvoir venir en aide, prioritairement, aux enfants et femmes détenues des prisons du Cameroun. Comme elle le dit assez souvent, les débuts auront été assez difficiles mais avec le temps et beaucoup de détermination, cette jeune femme engagée et empathique mènera de main de maître son association.

 

Un progrès social plus qu’une ambition

 

Les trois premières années du début des activités du REPCAM, Meuma Claire financera de ses poches toutes les activités s’y déroulant. Bardée d’idéaux de rassemblement et d’amour, cette jeune femme dynamique finira par attirer l’attention des autorités et de certaines associations et ONG (organisations non gouvernementales) du Cameroun, et sa grande implication lui vaudra parfois même de nombreux prix hors de son pays. Les femmes incarcérées, souvent abandonnées et humiliées par leurs familles et leurs proches, reçoivent avec joie cette aide plus qu’appréciable du REPCAM à travers des remises de dons, de la scolarisation des enfants, du suivi des grossesses jusqu'à l’accouchement, des causeries éducatives, des spectacles, et enfin des rencontres entre les familles, amis, connaissances, ou invités.

 

Très en vue depuis quelques temps dans les médias, Meuma Claire ne rate aucune occasion de pouvoir aider son prochain en célébrant des activités commémoratives, comme celles de la fête des pères et des mères. Cette année marquera le dixième anniversaire du REPCAM avec de nombreuses activités, dont des spectacles au sein même des prisons de Yaoundé et de Mfou. Les rencontres, les remises de cadeaux et de dons se feront également au courant de ces jours, notamment le 04, 05, et 06 Juin 2016 avec des tarifs à la portée de tous (5000 francs CFA /10 Euros donnera simultanément, à chaque enfant, un sandwich, une boisson, le transport, avec pour slogan "un enfant accompagné pour un parent comblé") pour ceux qui aimeraient participer d’une manière ou d’une autre.

 

Une passion devenue remarquable

 

Claire Mimboe, de par ses activités, nous démontre ô combien il est d’utilité de donner de son temps, de son amour, et de sa personne pour des individus ou des personnes dans le besoin, afin de leur procurer un peu de lumière dans leur existence quelquefois noircie par des actes malsains. Elle aura choisi l’univers carcéral par compassion et par amour pour son prochain, car comme elle aime si souvent le répéter : "Il n’y a pas de prix à pouvoir donner la main à son frère tombé dans le gouffre, car nul n’est à l’abri du malin".

 

Bientôt la fin des vieux taxis au Cameroun

La Cameroon People's Party interdit de défilé et séquestré le 20 Mai à Yaoundé #Internet #Afrique