Charles Kinsey citoyen américain résidant à Miami et éducateur spécialisé a vécu une drôle de mésaventure ce lundi 18 juillet dans la rue alors qu'il venait récupérer un homme atteint d'autisme dont il s'occupait ce jour là.

Une histoire qui aurait pu finir mal 

Charles Kinsey s'est vu forcé à mettre les mains sur la tête par la police le lundi 18 juillet dans la journée. Il était non armé et allongé au sol les mains en l'air, il a tout de même reçu une balle dans la jambe alors qu'il essayait en vain de convaincre les policiers de sa non dangerosité. 

Les images prisent par un témoin de la scène montrent Rinaldo, un jeune homme de 23 ans autiste assit. Dans sa main, on peut voir qu'il tient un jouet. Charles Kinsey venu le rejoindre, est alors interpellé par les policiers. Ceux-ci demandent aux deux hommes de se mettre au sol, mais il s'avère que le jeune homme autiste ne comprend pas la demande des policiers. 

"Il n'a qu'un jouet. Un jouet. Je suis thérapeute comportemental dans un centre. Ne tirez pas", crie alors Charles Kinsey. "Je m'inquiétais pour lui, davantage que pour moi, car je me disais que moi, au moins, j'avais les mains en l'air" a déclaré l'éducateur. 

Blessé à la jambe, Charles Kinsey a demandé à un policier présent pourquoi il lui avait tiré dessus : "il m'a répondu  je n'en sais rien'"

 

Vive tension entre la police et la communauté Afro-Américain 

Depuis quelques semaines, la tension est à son comble entre la communauté noire et la police américaine dans quasiment tout le pays. Plusieurs affaires de règlement de compte ont vu le jour, de Dallas en passant par Baton Rouge, la police est sur les nerfs. Barack Obama a récemment déclaré : "Pour la deuxième fois en deux semaines, des agents de police, qui mettent leur vie en danger tous les jours pour protéger la nôtre, ont été tués lâchement alors qu'ils faisaient leur travail. Ces attaques sur des fonctionnaires, contre l'Etat de droit et une société civilisée, doivent cesser". 

La crise a débuté le 5 juillet dernier où Alton Sterling, un noir américain de 37 ans avait été tué par des policier en Lousiane après un banal contrôle de routine. 

#Etats-Unis #Société