60 000 : c'est le chiffre noir, une moyenne, de l'abandon des animaux en France. La SPA (Société Protectrice des Animaux) créée par Etienne Pariset qui œuvre depuis 1845, permet toujours d'adopter des animaux sur son site. Ce n'est pas un mythe et le récent spot de la Fondation 30 millions d'amis le démontre : il y a encore trop d'abandons de chiens en France. La campagne de sensibilisation contre cette pratique condamnable a atteint plus de 3 600 000 vues sur youtube.

Trop d'abandons pendant les vacances

Le cliché du chien laissé sur l'autoroute est malheureusement réel. Chaque été, en France, le pic est atteint : les chiens sont lâchement abandonnés par leurs maîtres. Brigitte Bardot ne cesse de le hurler. Les arguments avancés par les propriétaires de chiens sont multiples. Si certains avouent ne plus savoir quoi faire de leur animal de compagnie, chat, chien, hamster et autres, devenus vieux et malades, d'autres arguments sont parfois rocambolesques et carrément inhumains. Rappelons que l'abandon d'animal est un délit puni de deux ans d'emprisonnement et d'une amende de 30 000 euros. Les associations qui oeuvrent en faveur du bien être des animaux domestiques ont toutes le même discours : la décision de prendre un animal de compagnie doit être mûrement réfléchie. L'argument "ce sont les vacances" n'en est pas un. Plusieurs lieux de vacances, campings et hôtels acceptent aujourd'hui les chiens et il y a d'autres solutions.

Plusieurs sites Internet à disposition

L'espoir de voir disparaître ces abandons se situerait bien sur Internet. Depuis ces dernières années, des sites de pet-sitter et autre dog-sitter offrent une solution miracle. Ces portails permettent à des particuliers de faire garder leurs chiens ou même d'autres animaux, ou par des particuliers ou par des professionnels. Ce service est parfois monnayé. Si une relation de confiance s'établit, les pet-sitters ou dog-sitters sont évalués. Certains d'entre eux témoignent avoir refusé durant l'été jusqu'à 30 chiens sur un mois. Si c'est un business qui peut être rentable, il faut avoir un véritable amour pour la race canine, un logement un minimum adapté et un maximum de connaissances, pour devenir dog-sitter. Alors voilà vos solutions : dogbuddy, #Dogsitting, animalin, gardicanin et d'autres. Dogbuddy comptabilise par exemple 20 000 dog-sitters#Petsitting #30millionsdamis