Le métissage est le fruit des rapprochements des ethnies de différentes cultures, origines et races. Ce brassage de cultures impose un nouveau mode de pensée basé sur l’acceptation d’autrui, et c’est le moins qu’on puisse dire aujourd’hui, le regard de la société s'est adouci.

 

La société moderne : une société en pleine mutation

Cette acceptation se manifeste de plus en plus dans les médias, dans les relations sociales, dans les religions, mais aussi dans les textes législatifs. Il y a quelques années, peu d’individus osaient déclarer leur homosexualité. Contraints de s’isoler face à la réticence d’une société conservatrice, ces individus n’ont que peu de voix pour se défendre. Accepter la biodiversité, c’est aussi reconnaître la variété humaine. Quand on parle de mondialisation, on constate que c’est la société elle-même qui incite à poursuivre cette évolution de mode de pensée. Et c’est dans ce monde contemporain multiculturel et pluriethnique que le nouveau genre a su imposer son identité.

 

L’orientation sexuelle, le métissage, les différences ethniques : où en est la société actuellement ?

Malgré les efforts engagés dans cette voie, la mentalité reste fidèle aux principes de la société conservatrice, et cela reste pour les principaux concernés un frein dans le choix de leur mode de vie et dans leur intégration sociale. On apprendra toujours que les enfants nés d’un père et d’une mère de différentes origines, sera mal accepté à l’école et aura une vie sociale difficile. De même, les personnes qui auront choisi une orientation sexuelle peu commune devront toujours faire un pas vers l’autre et auront toujours du mal à défendre leurs droits.

 

Erin O’Flaherty : première candidate ayant révélé publiquement son homosexualité

Récemment, le couronnement de Miss America 2017,Savvy Shields, a créé des polémiques dans les réseaux sociaux. Et les propos malsains n’étaient pas à l’encontre de la tenante du titre, mais plutôt de l’une des candidates au concours. Il s’agit d’Erin O’Flaherty, la candidate qui a ouvertement révélé son homosexualité au public. La miss Missouri a tenu à ne pas cacher son orientation sexuelle, mais en revanche, elle redoutait le regard des gens après cette révélation. Les pensées étaient bien entendu mitigées et les commentaires ont fusé dans les réseaux sociaux. Certains ont abusé des propos injurieux, tandis que d’autres ont témoigné de leur admiration pour sa bravoure.

Priyanka Yoshikawa, une métisse indienne japonaise sacrée Miss Japon jugée « Hafu »

Elle a succédé à la place d’une métisse noire japonaise élue Miss Japon l’an dernier. Après Ariana Miyamoto, Priyanka Yoshikawa a fait aussi la une des débats au Japon. Son couronnement a été couvert de critiques dans les réseaux sociaux. Certains la jugent « hafu » ou de sang-mêlé du fait de son métissage. Quoique les autres en disent, Ariana Miyamoto ne cache pas qu’elle est très fière d’être ce qu’elle est, une métisse indienne japonaise qui représente merveilleusement bien Miss Japon. #Homophobie #Homosexualité #Société