Un groupe de motards escorte une jeune fille, victime de harcèlement scolaire, jusqu'à son école.

De vrais héros !

Ce fut, le vendredi de la rentrée des classe, dans une école en Belgique. Agée de 16 ans, l'élève en question est arrivée à son lycée, entourée de plusieurs bikers et est repartie avec certains d'entre eux. Ces valeureux chevaliers ont attendu l'adolescente jusqu'à la fin de ses cours pour la raccompagner chez elle.

Ces bikers belges font partie de l'ordre des "Templiers contre les violences faites aux enfants", une organisation américaine de motards qui agit contre l'intimidation et les violences physiques et psychologiques que peuvent subir certains élèves. 

Des bikers engagés

Ainsi la mère de la jeune fille, victime de harcèlement et de nombreuses rumeurs sur son compte, a appelé ces motards pour l'aider. Le principe d'une telle organisation est de montrer aux éventuels agresseurs que l'adolescent en question n'est pas seul et donc éviter de quelconques récidives. Ces services sont effectués gratuitement par leurs membres, ce qui déplaît à certains directeurs d'école, déclarant tout mettre en oeuvre pour faire face au harcèlement. Mais, aujourd'hui, la jeune fille a su retrouver le sourire et arrive à se rendre dans son établissement sans ressentir une quelconque peur.

Comment faire face au harcèlement scolaire ?

Le harcèlement scolaire peut prendre de plus en plus d'ampleurs et faire vivre un calvaire à de nombreux élèves. Les écoles ont beau organiser des discussions en classe, cela ne suffit pas à réduire ce problème majeur. Une semaine contre le harcèlement est organisé chaque année dans certaines écoles.

Qu'attendent les autres pour le faire ? La situation semble bien trop dérisoire pour certains. Pourtant des centaines d'adolescents souffrent chaque année de harcèlement scolaire. Il est important que chaque école y participe afin de montrer aux adolescents l'ampleur de ce phénomène et les inciter à ne pas réitérer ces abus constants.

Des actions peu connues !

Ce n'est pas la première fois que les bikers belges secourent des adolescents. Le 24 août dernier, ils avaient également pris part à une autre histoire, ce qui leur avait permis d'obtenir un hommage de leurs confrères américains sur leur page Facebook :

"Nous saluons et honorons notre branche belge. Qui a une fois de plus aidé un enfant. Aujourd'hui, nous avons rendu un autre gosse heureux. Le petit a perdu son père et sa mère n'a pas beaucoup d'argent. L'enfant aime aller à l'école à vélo, mais la mère n'arrive pas à lui en acheter un. Alors, nous avons arrangé ça." #harcelement #harcelementscolaire