Ce jeudi 8 Septembre à 7h30, le convoi emmenant le seul vivant des commandos terroristes du bataclan et des terrasses du 13 Novembre 2015 arrivait au Palais de Justice de Paris. Si tout le monde avait l'espoir que le prisonnier de Fleury-Mérogis parle enfin, il en fut en réalité tout autre, celui-ci utilisant son droit au silence, pour la troisième fois. Ses avocats Franck Berton et Sven Mary ont indiqué qui'il était parfaitement dans son droit en précisant que s'il avait préféré garder le silence ce matin, ils restent confiants en l'idée qu'il finira par s'exprimer, mais ce n'est pas encore le moment.

 

Son rôle dans la soirée meurtrière reste à préciser 

Il aurait tout d'abord eu un rôle de logisticien, c'est en effet lui qui a loué des appartements et des voitures pour le soir du 13 Novembre.

Publicité
Publicité

Après avoir déposé les 3 kamikazes qui se sont fait explosés aux abords du stade de France pendant le match amical France-Allemagne, celui-ci est alors allé garer sa voiture dans le 18 ème arrondissement avant de prendre le métro et de ressortir quelques stations plus tard afin d'acheter une carte de téléphone et contacter Mohamed Amri afin qu'on puisse venir le chercher et le ramener en Belgique. S'il a abandonné sa ceinture explosive dans une poubelle, nous ne sommes pas encore sûr s'il l'a fait par renoncement ou par défaut technique du matériel.

 

Abdeslam n'accepte pas ses conditions d'incarcération 

Incarcéré à l'isolement depuis qu'il a rejoint le territoire français, sa cellule dispose de caméras permettant de le filmer 24 heures sur 24, chose qu'il a absolument du mal à accepter mais le Conseil d'état estime que ce système est justifié au regard du caractère exceptionnel des faits dans lesquels il est impliqué.

Publicité

Plusieurs polémiques ont d'ailleurs éclaté au cours des derniers mois sur ses conditions d'enfermement, notamment sur sa mise à disposition de matériel de sport.

Pour rappel, Salah Abdeslam, son frère Brahim ainsi que six autres terrosites semaient la terreur dans la capitale française en tirant à armes lourdes sur plusieurs terrasses de bars et restaurant ainsi qu'au bataclan, lors d'un concert. Le bilan est de 130 morts et de très nombreux blessés. #salahabdeslam #attentatdu13novembre #Attentat de Nice