Chaque dernier week-end d’octobre depuis 1975, c’est la même chose : on recule les aiguilles de nos montres et de nos réveils pour profiter au mieux de l’éclairage naturel et ainsi faire des économies d’énergie. La théorie est simple mais la pratique, quand on a des enfants, semble tout de suite plus complexe. Une heure de sommeil en plus… Le rêve, diraient certains ! Et, de fait, on en voit plus facilement les avantages que les inconvénients. Pourtant, il faut garder à l’esprit qu’un tel décalage perturbe les habitudes quotidiennes des enfants et, bien plus, des #bébés qui peuvent manifester leur mécontentement de différentes façons : perte d’appétit, changement d’humeur… Non, le passage à l’heure d’hiver ne les laisse pas indifférents ! Il est donc nécessaire de bien les préparer pour qu’ils vivent cette étape le plus sereinement possible.

Comment préparer ses enfants au changement d'heure ?

Un mot d’ordre : la douceur. Pour préparer au mieux ses enfants au changement d’heure, il faut le faire progressivement. On ajuste donc leur programme petit à petit en avançant d’un quart d’heure chaque jour les moments importants de leur journée. Ainsi, le premier jour, on les lève, les couche, leur donne à manger 15 minutes plus tôt que d’habitude ; le jour suivant, on reporte de 30 minutes en tout et ainsi de suite jusqu’au jour J. L’heure de décalage sera donc, en quelque sorte, naturelle. Et si on n’a pas eu le temps de bien les préparer, pas de panique ! Les enfants s’adaptent rapidement mais il est indispensable de les habituer au plus vite à la nouvelle heure et donc de ne pas se fier à leurs humeurs mais bien plus à l’horloge pour rythmer leur journée.

Comment expliquer le changement d’heure aux enfants ?

Quand il sont plus grands, c’est le moment de leur expliquer le pourquoi du comment. Non, le changement d’heure n’est pas lié au système solaire même s’il est dû aux variations de luminosité. Il a été décidé il y a 40 ans de cela pour économiser l’énergie en allumant les lumières le plus tard possible. Et il est assez facile de le faire comprendre à des petits de moins de 6 ans en leur faisant constater les changements de lumière au moment de partir à l’école et d’en revenir par exemple. Avec les plus de 6 ans, on peut déjà aborder un semblant de réflexion sur l’économie d’énergie en faisant le lien entre la luminosité extérieure et le besoin ou non d’allumer les lampes à l’intérieur. Finalement, le changement d’heure et les enfants, c’est facile, non ? #enfant #Changement d'heure