Nous l'avions écrit. L'horreur a frappé à nouveau. #lamia chakkour, ambassadrice de Syrie avait prévenu. Elle avait envoyé un message au #quai d'orsay, pour prévenir que des attentats seraient perpétrés sur le sol français durant la première quinzaine de Juillet. C'est le journaliste Francis Gruzelle qui m'a communiqué ces informations.

 

Echanges surréalistes entre Francis Gruzelle et le Colonel Emmanuel Josse

Envoyé : dimanche 26 juin 2016 12:22

À : DIRPJJ-SUD-EST

Objet : Risques d'attentats à Nice, Lyon et Marseille Importance : Haute

"Monsieur le Directeur,

En complément de ma télécopie sur votre fax, contenant des informations détaillées sur les prochains attentats possibles en France (Risques d'attentats à Nice, Lyon et Marseille durant la première quinzaine de juillet) et émanant de Madame Lamia Chakkour, Ambassadrice de Syrie à Paris et auprès de l'Unesco.

Merci de retransmettre l'alerte afin d'éviter un nouveau carnage.

Avec mes sentiments respectueux et dévoués.

Francis GRUZELLE"

Lieutenant-Colonel de Réserve

 

De: Josse Emmanuel À: francis gruzelle Cc: DIRPJJ-SUD-EST Envoyé: Mon, 27 Jun 2016 09:29:12 +0200 (CEST)Objet: RE: Risques d'attentats à Nice, Lyon et Marseille

"Monsieur Gruzelle,

J'ai reçu votre fax et les éléments alarmistes des Syriens qui feraient mieux de balayer devant leur porte à Damas.

Merci de vous abstenir désormais de déverser la logorrhée de Madame l'ambassadrice Chakour sur mon fax professionnel, car aucun élément matériel n'accrédite des prévisions fantaisistes. Et nos agents chargés de la lutte anti-terroristes sont très performants.

Colonel E. Josse"

 

Failles de sécurité

Cet échange surréaliste montre à quel point les failles de sécurité intérieure de notre gouvernement, de la DGSE, de la DGSI sont grandes. Il en faut peu pour que les esprits chargent le gouvernement de complicité de meurtre. Les mains sales désormais. A cette question, peut-on réellement lutter contre le terrorisme ? Je répondrais oui si nous écoutions les alertes de nos chers homologues étrangers. Evitons les carnages. De plus, le député Georges Fenech, député de ma circonscription, où je candidate à la mairie (Mornant Pour Tous) a dévoilé que des menaces précises avaient été connues en 2009. De quoi se poser des questions. Vous me traiterez sûrement de complotiste, détrompez-vous. #Attentat de Nice