On a vu apparaître récemment le terme "Mummyrexie". Ce nouveau mot est une contraction des mots: "mummy", mère en anglais et "#Anorexie". Cela se traduit par le désir démesuré d'éviter absolument la prise de poids pendant la grossesse. Cette tendance est surtout appuyée par certaines stars enceintes qui s'affichent toujours plus minces dans les médias et qui encore une fois renvoient une image totalement irréaliste de ce que doit être la féminité. Cette promotion de l'anorexie est dès plus dangereuses surtout lorsqu'elle s'adresse à des futures mamans qui tout à coup ne pensent plus qu'à une chose: leur poids.

Il s'agit d'une tendance dictée par les stars...

Cette tendance qui nous vient directement des Etats-Unis (comme pratiquement toutes les autres tendances débiles) est surtout véhiculée par internet où on peut voir des photos vraiment étonnantes de #Célébrités enceintes comme Victoria Beckham, Gisele Bundchen et Nicole Richie, arborant un corps sans aucune rondeurs alors qu'elles sont enceintes de plus de 7 mois. Dernièrement la mannequin Sarah Stage présentait sur ses photos un ventre extrêmement plat à 8 mois de grossesse. La médiatisation de ces images néfastes influencent les futures mamans qui n'hésitent pas à se lancer dans des régimes totalement déconseillés pendant une grossesse et qui peuvent engendrer des problèmes de santé irréversibles pour l'enfant à naître. 

Une tendance qui dissimule un mal plus profond...

Le mal est bien sur beaucoup plus profond que cela. Selon certains spécialistes, en matière de surpoids, les femmes seraient manipulées et très mal informées. Parfois avant même d'être enceinte, certaines femmes vont voir un nutritionniste pour perdre très vite du poids en prévision d'une future grossesse. Et une fois enceinte, elles souffriraient alors d'une pression médicale exercée sur leur poids. Tous ces régimes "spécial femme enceinte" viendraient des statistiques médicales qui vous disent quel est le poids normal, au gramme près, a prendre pendant la grossesse. Mais ces statistiques ne sont que des chiffres qui ne prennent absolument pas en compte les différences entre chaque femme et les conditions qui entourent la maman pendant sa grossesse. Le corps médical exerce donc une pression psychologique sur des futures mamans, qui déjà stressées par une société remplie de dictates qui imposent aux femmes d'être mince sans arrêt, font face à une prise de poids naturelle et surtout inévitable et bénéfique pour l'enfant et au lieu d'accepter ceci et de vivre leur grossesse dans la joie, doivent se battre contre "Mère Nature" elle-même.

Une tendance à gros risques...

La restriction calorique pendant la grossesse est néfaste pour l'enfant. Toutes carences endommagera le développement du foetus que ce soit du premier jour, dès les premières divisions cellulaires jusqu'à sa venue au monde. Le bébé pourra même naître prématurément et présenter de graves problèmes de santé comme:

  • un manque de développement
  • un mauvais système immunitaire
  • une taille et un poids inférieur à la normale

Une tendance à oublier...

Si vous êtes enceinte, oubliez toutes relations conflictuelles avec votre poids, détendez-vous et pensez aux besoins nutritionnels du bébé. La grossesse est une période unique dans la vie d'une femme, elle est l'expression la plus naturelle de sa féminité et elle doit se conclure par la plus belle des choses qui soit: donner la vie et surtout pas la restreindre! Mesdames aimez-vous, aimez ce corps que la nature vous a donné et profitez pleinement de ces merveilleux moments qui annoncent l'arrivée de votre enfant. Cette tendance doit être totalement effacée des mémoires au même titre que toutes ces tendances qui empêchent les femmes de s'accepter comme elles sont. Et vous que pensez-vous de la "mummyrexie"?