Cette nouvelle peut sembler anodine, mais elle est loin de l'être. En effet, l'Asie est le dernier continent dans lequel aucun pays ne reconnaît le mariage homosexuel. #Taïwan pourrait donc être le premier pays de cet immense continent à franchir ce cap. Selon Asia Times, environ 250.000 personnes ont envahi les rues de la capitale, Taipei, samedi 10 décembre, afin d'encercler le bâtiment présidentiel pour montrer leur soutien à la légalisation du mariage pour les personnes du même sexe.

Alors que le président a toujours été en faveur d'une légalisation du mariage homosexuel, la ferveur des manifestants a surtout été une réponse à la mort d'un professeur gay en octobre dernier.

Publicité
Publicité

L'homme avait mis fin à ses jours après s'être rendu compte qu'il n'avait aucun droit sur une prise de décision concernant la santé très dégradée de son partenaire, en fin de vie.

La président de Taïwan soutien ce mouvement

La présidente Tsai Ing-wen a déclaré samedi que "les couples de même sexe ont aussi le droit au mariage" et a appelé à "plus de discussions mais moins de confrontation" sur le sujet. Elle a ajouté que "toutes les voix doivent être entendues et doivent avoir la chance de trouver un soutien dans la législature." La manifestation s'est vite transformée en concert, samedi, où bon nombre de personnalités, d'activistes et de membres de la communauté #LGBT se sont rassemblés en ce jour qui coïncidait avec la Journée internationale des droits des l'Homme.

Selon les journaux locaux, cette manifestation de grande ampleur s'est tenue une semaine jour pour jour après les protestations en opposition au mariage pour les personnes du même sexe, durant lesquelles 70.000 personnes sont sorties dans les rues de Taipei afin de clamer leur objection face à une probable légalisation.

Publicité

En effet, la première proposition de loi pour la légalisation du mariage homosexuel a passé avec succès la première lecture du parlement en novembre. Cependant, la seconde lecture a été repoussée suite à ces protestations, début décembre. Une commission va désormais revoir la proposition de loi le 26 décembre, après quoi elle devra passer la seconde et la troisième lecture afin de devenir définitivement loi. #Mariage gay