Ces jolies petites cartes de Noël, bien emballées dans du beau papier cadeau, ont été distribuées par les chauffeurs de bus à tous les élèves qui sont montés dans leur véhicule ce mercredi. Problème : ces "cadeaux" se sont avérés être des tracts homophobes dirigés aux étudiants, mais aussi à leurs parents.

Selon le Huffington Post, environ 10 chauffeurs de bus ont été impliqués dans cette affaire sordide. Vous pouvez donc d'ors et déjà calculer le nombre d'élèves de l'école Kyabram de Melbourne qui a pu recevoir - et donc lire - ces tracts homophobes. Il semblerait cependant que les chauffeurs de bus n'aient pas été mis au courant du contenu de ces cadeaux.

Publicité
Publicité

Effectivement, ces tracts ont été donnés aux chauffeurs par un groupe qui se fait appeler Marriage Alliance qui se réclame "éducateur des Australiens quant aux conséquences du mariage homosexuel". Selon eux, "changer les lois du mariage aura un impact sur vos familles". Les tracts distribués appelaient les parents d'élèves à s'opposer aux mariage pour tous et à attaquer la Safe School Coalition : une association scolaire australienne qui supporte et soutien la jeunesse #LGBT dans les établissements scolaires.Un élève aurait vu une une personne d'un certain âge rentrer dans les bus et donner ces fameux "cadeaux" aux chauffeurs en leur demandant de les distribuer à tous les élèves.

Le principal de l'établissement scolaire touché par cette affaire a dû se justifier

Les enveloppes contenant les tracts étaient emballées dans du papier cadeau doré, et sur chacune était scotché un mot : "à toutes les merveilleuses personnes qui prennent soin de moi chaque jour ! Joyeux Noël !".Comment, alors, penser à un tract anti-LGBT...? Le principal de l'établissement, Stuart Bott, a donc dû s'expliquer publiquement.

Publicité

Il a déclaré que le tract n'était en aucun cas représentatif de la position de l'école sur le mariage homosexuel. Il a ensuite révélé qu'un "membre de la communauté" [scolaire] avait donné le tract aux chauffeurs de bus pour qu'ils soient distribués aux jeunes.Depuis l'incident, le principal a déclaré n'avoir eu de cesse de rassurer des parents inquiets et mécontents au téléphone."Nous sommes une école inclusive, et nous travaillons avec les familles pour que cela n'arrive plus."Rappelons que depuis quelques mois, l'Australie est en proie à de multiples débats quant à la légalisation du mariage pour tous. #Australie #Mariage gay