De nombreux jeunes entre 21 et 29 sont susceptibles d’avoir une #crise existentielle, voir un burn out aux conséquences dramatiques. Le schéma classique. Le lycée, on passe son bac, puis direction la fac. Viens alors la question d’indépendance. Indépendance financière, quitter le domicile familial, faire des projets, avoir des buts, se fixer des dates, bref tout ça peut vraiment nous faire imploser. Lorsque l’on quitte le cocon familial et qu’on affronte la dure réalité, ça peut être très déroutant pour certains. On a alors un sentiment de frustration, de ne pas être à la hauteur si on n’atteint l’objectif fixé à temps, le #stress augmente à vitesse grand V en raison des finances, de l’incertitude de nos choix, de notre avenir.

Publicité
Publicité

On ne sait plus vraiment ce que l’on veut et ce l’on ne veut pas, nos amis nous suffisent plus, au contraire on ressent la solitude et surtout la nostalgie de nos jeunes années; les années d’insouciances chez papa maman, nourrie, logé, blanchie, sans penser ni aux factures, ni au budget à respecter, ni aux documents administratifs mais plutôt a aller boire un café après les cours, se préparer pour aller soirées et j'en passe …

Mais on doit tous en passer par là

C’est une nouvelle page de sa vie, et on doit tous y passer. Oui, il y a beaucoup de contraintes, beaucoup de changements sur tous les plans. On grandit, notre personnalité évolue et on doit absolument s’endurcir pour vaincre ses craintes qui dans la plupart des cas sont extrapolés. Avoir confiance en soi, avoir foi en soi-même c’est ce qui empêchera tous les jeunes de la vingtaine de se confronter au fléau du #burn out qui peut souvent avoir des conséquences dramatiques.

Publicité

Je ne parle pas d’arrogance qu’on soit bien d’accord, mais de foi en soi même. Inutile de se mettre une pression énorme sur les épaules, les choses se font naturellement. L’attitude que nous avons aujourd’hui, les choix que nous faisons également, tout ça détermine notre futur. Alors on boit un verre d'eau, on respire et stop à la planification sur le long terme car on ne sait jamais de quoi demain sera fait.