#Récap Infos Il faut remonter à quelques dizaine d'années, quand Geneviève de Fontenay menait d'une main de maître "ses" filles, alors que Xavier, son fils, arrivait à peine à la hauteur des serrure des chambres des Miss. Geneviève de Fontenay, une femme adorable dont l'image est malencontreusement écrasée par son chapeau. Une dame dévouée en contradiction avec un style un peu particulier. Une vraie maman poules pour ses cocottes. A cette époque, quelquefois, les candidates s'apprêtant à monter sur scène pensaient connaître les quelques finalistes de fin d'émission. Et ce, quelques jours avant l'émission télévisée, jusqu'à à avoir du mal à trouver le sommeil dans les hôtels partenaires de l'élection.

Publicité
Publicité

Des bruits de couloirs, des intuitions et quelques petites autres choses jugées, à l'époque, comme un certain favoritisme. En fait, une Miss ça se promène pendant une année, on l'emmène de partout, elle doit être jolie, mais là pas trop de problèmes, être bien élevée et tenir la distance. Mais elle devait être également compatible avec Geneviève de Fontenay. Inaugurer une maison de retraite, avant de passer dans une émission télé, honorer de sa présence la fête du boudin n'est pas toujours très jouissif. Cela dit, comme on se moque des sportifs parlant soit-disant mal après avoir couru après un ballon durant quatre vingt dix minutes, on a tendance à faire des Miss des plantes vertes, bonnes à sourire et à serrer des pognes. Tout a bien changé. Ce qui ne fait pas de l'émission de samedi 17 décembre un passage obligé, comme le concours de l'Eurovision ne doit pas être une prise de tête mathématique obligatoire.

Publicité

France one point... France 1 point ! Et des fois, guère plus. Pour égayer votre soirée, pariez. Avec votre famille, vos amis, des êtres dans la rue que vous ne connaissez pas, à la caisse d'un grand magasin bondé par les achats de Noël. Alors nous, nous choisissons Miss Provence. Noémie Mazella, 19 ans, 1,77 m, étudiante en langues étrangères, cela nous parait bien. Pour être franc nous n'avons vu que sa photo ! Mais Miss Provence, on prend. Il vous en reste 29 ! ECONOMIE. Pour des salariés, la dinde aura un goût amer. Le décès de la patronne d'un groupe alimentaire a fait apparaître des comptes aussi tordus que ceux de certains élus. Tout le monde connaît William Saurin et c'est l'une des marques concernées. Et bien l'état a décidé de ne pas entrer à son capital. Les inquiétudes vont être grandes car c'est un bien vilain Père-Noël qui pourrait passer. FAIT DIVERS On apprend que, concernant le crash du vol EgypAir Paris-le Caire, qui avait fait 66 morts en mai 2016, des traces d'explosifs auraient été retrouvées.

Publicité

Une thèse que réfutent les associations de victimes françaises. POLITIQUE François Fillon qui se montrait assez discret a pris quelques minutes pour souligner " le martyre que vit la population syrienne". Il a avoué "l'échec de la diplomatie occidentale".

Conflit autour d'une crèche à Lyon. Les conseillers régionaux écologistes et socialistes vont-ils la crucifier

Le même Fillon avait refusé, fin octobre sur France 2, de qualifier "de crime de guerre" la situation en Syrie. Maintenant, cela suffit ? Ou son ami Poutine doit-il continuer ? SOCIETE C'est reparti avec la polémique autour du petit Jésus. Installée mercredi, au siège du conseil régional, Auvergne - Rhône-Alpes, à Lyon, la crèche pourrait ne pas rester longtemps. On se doute que Laurent Wauquiez savait qu'il y aurait une polémique.

Les Français n'aiment pas Hanouna. Pourquoi ?

Ce sont les socialistes et les écologistes qui envisagent un recours, estimant qu'il s'agit d'une remise en cause du principe de laïcité et de neutralité du service public. A quand l'interdiction des marchés de Noël, des sapins de Noël, des décorations tous sur le domaine public. TV Excellente nouvelle, les Français aiment Michel Cymes et Nagui, pas Hanouna. Comme quoi les apparences sont trompeuses, les 18 - 34 ans placent Stéphane Plaza devant Karine le Marchand, Michel Cymes... #Miss France #hanouna