#Récap Infos (Spécial #Alep)

Trois députés, Cécile Duflot, Ecologie-Les Verts, Hervé Mariton, LR (Drôme) et Patrick Mennucci, PS (Bouches-du-Rhône), se sont envolés dimanche, pour une mission de solidarité à Alep-est. "Un crime de guerre se prépare dans cet endroit", s'est insurgé l'élu PS. Arrivés en Turquie, ces élus ont été bloqués, au niveau de Kilis. Ils sont accompagnés de Brita Hagi Hasan, président du comité civil d'Alep, en #Syrie, considéré comme le "maire d'Alep-Est". Les Turcs ont expliqué "qu'il y avait eu des bombes au chlore et qu'il y avait un nuage". Les parlementaires sont accompagnés de Jacques Boutault, maire EELV du 2e arrondissement de Paris, et de Marine Tondelier, conseillère écologiste à Hénin-Beaumont.

Publicité
Publicité

A Alep, la situation est insupportable. La population est encerclée. Que les élus ne puissent pas entrer n'est pas très grave. Quand on pense que les humanitaires et les journalistes ne peuvent pas non plus. Et cela c'est grave. Des députés vont faire de la com', un combat d'arrière garde parce que les Législatives arrivent. A Alep et dans certains coins de Syrie, les enfants meurent de faim, de froid, par manque de soins. Que des costumes-cravates arrivent avec leurs sacoches !

Les tribulations de députés à Alep... ou en Turquie !

Les gens ont autre chose à faire qu'à leur trouver des gardes du corps, des traducteurs ou qu'à les protéger. Ils représentent la gauche et la droite, cela tombe bien. Tous auraient pu agir plus vite. Plutôt qu'essayer d'en tirer un petit profit.

Publicité

Pourquoi ne pas envoyer dès ce soir les représentants de nos grosses entreprises de BTP pour reconstruire. Comment ne pas être scandalisés !

Soupçonné d'avoir fabriqué des cocktails Molotov, il est remis en liberté

JUSTICE La justice a remis liberté l’adolescent de 17 ans soupçonné d’avoir participé à la fabrication des cocktails Molotov ayant servi début octobre à l'attaque contre quatre policiers à Viry-Chatillon. Il devait sortitr dans la journée. Bientôt les vacances, il aura du temps pour en fabriquer d'autres. Tout est dit. Il est toujours mis en examen. Tout est pardonné. INSOLITE Parce qu'il faut sourire aussi. Le premier bar à chiens d'Europe ouvre à Lille. Neuf chiens que vous pouvez caresser. Mais pas emmenés. Même bourrés.