Les bullshits jobs sont de plus en plus courant dans notre société. Communication, administrations, etc. Nous pouvons les retrouver dans beaucoup de professions. On se sent mal, inutiles et surtout ces jobs sont vides de sens. Cette théorie a émergé en Angleterre (à la London School of Economics) et a été théorisé par David Graeber, un anthropologue. Alors, j'ai cherché à savoir quelle était le ressenti de Len, une femme qui a eu le courage de parler, en stage dans une boîte de communication. Avec sa désinvolture, elle ne mâche pas ses mots. Zoom et interview.

Interview de Len

Selon toi, quelle est la définition de #Bullshit Jobs ?

Un bullshit job c'est un job merde, qui n'as pas de sens, que tu fais seulement pour payer le loyer.

Publicité
Publicité

On peut parler de bullshit company aussi . Ce genre de compagnie (mamene) ou la hiérarchie est tellement forte que t'agonise. Mais le bullshit job c'est quand on te donne des choses a faire et tu t’exécutes comme un robot. On te dit pas le pourquoi du comment, c'est tu fais ce qu'on te demande et tu fermes ta gueule. Après tu réalises que tu as fait 3 ans d'études pour faire du taf de niveau 3ème cours de techno. Il faut peut être être patient, c'est peut être comme ça qu'on évolue dans les entreprises?

Peut-on s'épanouir dans un bullshit jobs ?

Donc non, on ne peut pas s'épanouir dans ces bullshits jobs. A moins peut être que ça soit du mi-temps. Et encore. L'homme a besoin de reconnaissance, d'être valorisé pour ce qu'il fait, le manque de sens c'est l'agonie.

En quoi te sens-tu (inu)tile ?

Je me sens inutile car mon #Travail n'est jamais utilisé, ou très peu.

Publicité

Il n'y a pas de suite a ce que je produis, ce n'est pas valorisé, alors à quoi bon ?

Vois-tu un avenir serein ?

Oui, mais pas dans cette boite. C'est de la merde.

Comment te sens-tu toi ?

Moi ça va plutôt bien, et vous ? J'm'en fous c'est mon dernier jour.

Nous pouvons certainement trouver des alternatives à ce système dont la valeur principale est le travail. Les initiatives ne manquent pas : le revenu universel, notamment. Heureusement, certaines professions sont à l'abri de ce sentiment qui nous accapare et nous fait nous sentir mal toute la journée. Enseignement, travaux publics et privés, etc. Les bullshits jobs, quant à eux, ont encore de beaux jours devant eux...N'oublions pas le 49-3 de Manuel Valls pour faire passer sa loi travail en force... #Société