Il est le premier homme britannique à accoucher !

Le sujet peut prêter à confusion et pourtant, Hayden Cross est en effet le premier homme à être enceint au #Royaume-Uni, après son homologue américain, Thomas Beatie, premier transgenre au monde ayant mis au monde un enfant.

Ce jeune homme de 20 ans, né femme, a validé son changement de sexe auprès de l'administration il y a trois ans, et soucieux de donner la vie avant d'achever totalement son traitement hormonal, il est parti en quête d'un donneur de sperme afin d'initier lui-même sa grossesse.

Ce dernier a été trouvé par l'intermédiaire du réseau social Facebook, et le visage de l'homme désormais enceint fait le tour du monde depuis l'annonce officielle de sa grossesse, l'information ayant été relayée par le journal "The Sun" la semaine dernière.

Publicité
Publicité

Hayden a affirmé vouloir reprendre son traitement aussitôt l'accouchement réalisé pour devenir père et non mère, ce qui soulève quelques polémiques outre-Atlantique mais également en France, où le mariage pour tous et la question des adoptions homosexuels est un débat houleux.

Une grossesse transgenre qui fait débat

Si une part de la population accueille avec bienveillance cet accouchement pas comme les autres, qui montre à quel point les moeurs évoluent ainsi que le rapport à la famille et l'avenir de notre société, d'autres relancent la question de la légitimité de donner la vie et d'élever un enfant hors des sentiers battus.

Cependant, Hayden Cross n'a fait appel à aucun organisme pour mettre en place sa grossesse et la nature lui a fournit de quoi mettre au monde un enfant, ces détracteurs ne peuvent donc pas redire grand-chose quand à la conception de l'enfant.

Publicité

Une seconde question quant à l'éducation de l'enfant par un foyer mono-parental transgenre est alors soulevée, puisque durant la grossesse l'enfant nouera un rapport maternel avec la personne qui le porte, tandis qu'il devra ensuite faire connaissance avec un père et non une mère une fois mis au monde.

Cela pose un problème éthique vis à vis des repères que cet enfant devra développer et a ramené la polémique sur l'éducation homosexuelle et transgenre comme perte d'un repère identitaire.

Les soutiens se font nombreux aux côtés du britannique, aussi gageons que cette naissance soit porteuse d'espoir pour les célibataires comme pour les homosexuels et les transgenres, car il sera difficile d'empêcher notre société d'évoluer selon de nouveaux modes de vie.

Celeste Barber, l'australienne qui affole la toile

Stromae, l'ovni musical devenu icône #buzz #Société