Ce matin, vers 10 heures, un militaire a été agressé à la machette par un homme dans le 1er Arrondissement de Paris, à proximité du #Musée du Louvre. Il se trouvait en patrouille avec des collègues dans le cadre de l'opération Sentinelle, lorsqu'un homme s'est jeté sur lui au cri de "Allahou Akbar", le blessant légèrement au cuir chevelu, avant d'être à son tour grièvement touché à l'abdomen par un autre militaire. Immédiatement, le quartier a été bouclé, et la station de métro la plus proche fermée. Selon les premières déclarations de la Préfecture de Paris, l'homme portait donc une machette, mais aussi deux sacs à dos, nécessitant une longue intervention des équipes de déminage, et dans lesquels ont été retrouvées deux autres machettes et des bombes de peinture.

Publicité
Publicité

Quant aux 250 personnes présentes à l'intérieur du Musée au moment des faits, elles ont été mises en sécurité pendant près de deux heures dans un espace confiné. Le porte-parole du ministère de l'Intérieur parlait même d'un millier de visiteurs en fin de matinée. Un peu plus d'une heure après la maîtrise de l'assaillant, le premier ministre Bernard Cazeneuve a pris la parole pour indiquer qu'il s'agissait "visiblement d'une attaque terroriste", et c'est d'ailleurs le parquet en charge de ce type de crime qui a été saisi de l'enquête. A 12h30, le quartier du Louvre a de nouveau été ouvert à la circulation, pendant que le terroriste présumé se faisait opérer à l'Hôpital Pompidou.

Des perquisitions en cours

A la mi-journée, le président de la République François Hollande, actuellement en déplacement à Malte, s'est exprimé dans un communiqué : "Face à l'agression sauvage qui s'est produite ce matin au Carrousel du Louvre, dont le caractère a conduit la section anti-terroriste du parquet de Paris à ouvrir une enquête pour tentative d'assassinat, le Président de la République salue le courage et la détermination dont ont fait preuve les militaires pour neutraliser l'assaillant".

Publicité

De même, le chef d'état américain Donald Trump a réagi sur Twitter en début d'après-midi : "Un nouveau terroriste islamique radical vient d'attaquer le Musée du Louvre à Paris. Les touristes ont été placés en confinement. La France est de nouveau à cran. Réagissez Etats-Unis !".

A 16 heures, BFMTV annonçait que plusieurs perquisitions étaient en cours dans le 8ème arrondissement rue de Ponthieu ; elles se sont terminées aux alentours de 18 heures. Le ministre de l'Intérieur et celui de la Défense ont ensuite donné une conférence de presse afin d'indiquer notamment que le militaire blessé rejoindrait son unité dès ce soir, après avoir subi cinq points de suture à la tête.

Publicité

L'assaillant : un égyptien de 29 ans

Alors que le Procureur de Paris, François Molins, doit prendre la parole publiquement vers 20h30, LCI indique que le terroriste présumé serait un ressortissant égyptien de 29 ans, prénommé Abdallah, présent sur le territoire français depuis le mois dernier grâce à un visa égyptien. Inconnu de nos services de renseignements, les autorités du Caire sont actuellement en train de vérifier si cet homme était fiché ou non dans son pays d'origine. #Attentat #Terrorisme