En milieu de matinée aujourd'hui, à 10h35, une #Avalanche a emporté un groupe de snowboardeurs dans le secteur hors-piste de la Tovière, près de Tignes en Savoie. L'alerte a été donnée par le personnel de la station qui a vu la coulée de neige depuis la vallée. Selon les prévisionnistes, le risque de ce type d'événement était de 3 sur une échelle de 5 ce matin, et immédiatement, les secours ont été dépêchés sur place. Très vite, les CRS de Courchevel et Modane, et leurs équipes cynophiles, ont pu extraire quatre personnes décédées de la coulée de neige. Il s'agit du moniteur de l'Ecole de #Ski Français, âgé de 60 ans, accompagné de deux jeunes de 18 et 15 ans, et leur père.

Publicité
Publicité

Selon l'ESF, ils étaient tous porteurs d'un dispositif de détection en cas d'avalanche, ce qui a permis de les retrouver rapidement. Mais les CRS d'Albertville ont ajouté que le reste du groupe aurait pris un autre chemin juste avant le drame. En effet, ce matin, neuf personnes devaient prendre le départ de ce cours de snowboard. Une enquête est en cours afin de retrouver ces autres individus. Les recherches se poursuivent toutefois ce soir sur les lieux du drame, afin de découvrir une éventuelle cinquième victime. Il s'agit de l'accident le plus meurtrier de cette saison hivernale 2016-2017.

Une avalanche de 400 mètres de large

D'après les premiers éléments communiqués par la station de ski, "l’avalanche de 400 mètres de large s’est déclenchée sur le secteur hors piste de Tovière. Une plaque à vent s’est décrochée à la suite du passage d’un groupe de skieurs en vacances dans la station, encadré par professionnel".

Publicité

Le risque de 3 sur 5 est qualifié par Météo France de "marqué", ce qui signifie qu'aucune coulée de neige ne peut se déclencher spontanément, mais une avalanche peut avoir lieu à certains endroits précis "par forte surcharge".

50 personnes mobilisées

Cet après-midi à 15 heures, les dix CRS secouristes présents depuis ce matin ont été rejoints par du personnel de la station et de nombreux moniteurs de ski, portant à une cinquantaine le nombre d'individus participant aux recherches dans le but de trouver une éventuelle victime supplémentaire. Mais en fin d'après-midi, il était encore impossible de savoir combien de snowboardeurs composaient exactement le groupe. Selon les propos de la direction de la station recueillis par le Dauphiné Libéré, "l’identification des victimes est en cours. Nous savons que se trouvait dans le groupe une famille de 5 personnes au moins, accompagnée d’un professionnel. Il semble que les membres soient français, probablement des vacanciers".

En attendant d'en savoir davantage sur le nombre exact de personnes qui composaient ce groupe, une cellule psychologique a été mise en place pour accueillir les familles des victimes.

Publicité

Parallèlement, une chapelle ardente est prévue au sein de l'Eglise de Tignes, où chacun pourra venir rendre hommage aux disparus dès demain. Par ailleurs, le moniteur décédé, Laurent Ruiz, était l'une des personnalités de Tignes. Ce sexagénaire avait même remporté le récent trophée des moniteurs de snowboard de la station. #Sport