Avec des "si" on mettrait Paris en bouteille. Depuis combien de générations utilisons-nous cette expression ? Nous ne savons pas et ce que nous savons c'est qu'elle pourrait perdre de sa superbe dans les années à venir. Paris, c'est la #Tour Eiffel, comme New-York c'est la Statue de la Liberté, Nancy la place Stanislas et Givors (Rhône)..des logements en forme d'étoiles ! A chacun son ambition.

Publicité

L'annonce a été faite. Pour éviter que l'on s'en prenne à la Tour Eiffel un mur sera érigé. En verre. D'une matière qui vieillit mal histoire d'ouvrir une polémique. Pourtant la vraie polémique ne devrait pas venir de la matière mais de la décision de mettre 20 millions d'euros autour de notre plus grand symbole pour bien montrer au monde qu'en France nous ne sommes pas capable de répondre aux menaces terroristes.

Publicité

Et, s'il venait aux oreilles de nos services secrets, une menace d'attentat au musée d'Orsay alors sans doute serait-il décidé d'entourer celui-ci de barbelés..Et puis ce serait l'Opéra, où l'on placerait des canons tout autour, histoire de rassurer les spectateurs. Mais si Paris est Paris, la France ce sont aussi plus de 36 000 communes dans lesquelles vivent plus de 60 millions de personnes. On ne voudrait surtout pas donner de mauvaises idées aux terroristes mais, lorsque Pais aura mis sous cloches les principaux sites on peut imaginer que les barbares..s'en prendront aux sites non protégés ou iront en province pour frapper. On peut se demander si les 20 millions d'euros du mur de la Tour Eiffel ne seraient pas mieux utilisés s'ils étaient versés dans les caisses des services chargés de faire du renseignement. Car, pour l'instant, ce sont les terroristes qui gagnent sur toute la ligne. Ainsi, le Carnaval de Nice était bien pâle ce week-end. La peur a gagné.

Il aurait été judicieux de remplir les tribunes du Carnaval de Nice bien terne

Eric Ciotti, le président des Alpes Maritimes, qui a toujours la science infuse, n'aurait-il pas pu offrir des places aux enfants nécessiteux pour éviter de proposer aux caméras du monde des tribunes vides ? La traditionnelle fête des lumières de Lyon, le 8 décembre, devra t-elle encore faire à minima cette année ? Si les terroristes veulent frapper la France, ils le feront.

Publicité

Où, nous ne le savons pas. Mais il est temps de proposer à nouveau des événements bien entendu sécurisés mais sans exagérés. Car la principale menace viendra peut-être de nos forces de police.

Les supporters du PSG et de Barcelone "joueront" ce soir avec des policiers fatigués

#policiers, gendarmes et militaires sont fatigués. Ce soir ils seront sans doute encore plus de 2000 pour sécuriser fin..match de football. Ils savent déjà qu'ils se prendront pierres et autres projectiles sur les casques. Et, contrairement à nos monuments, eux ne pourront pas être placés sous des bulles de verre. Ce soir, supporters du PSG et de Barcelone "joueront" avec eux. Pratiquement en toute impunité. #Terrorisme.

Publicité