Ah ! Le monde est dur, oui le monde est dur ; Emma Watson, Jenifer, et même Trump ! Mais aussi d'autres, bien d'autres nouvelles toutes plus tristes les unes que les autres. Pourtant il y a du nouveau ! Du fun ! De l'amusement qui ne change pas le monde, mais fait un instant oublier le dur labeur quotidien pour un peu de légèreté, de simple plaisir, osons le dire : de poésie.

Publicité

Qui ne se souvient du #bottle flip #Challenge ? Ce jeu merveilleux permettait à tout un chacun de démontrer pacifiquement son adresse à placer une bouteille lancée depuis sa main dans un lieu plus ou moins difficile d'accès - selon la dextérité du lanceur. Ce jeu avait égayé la vie de millions de personnes tant par l'action qu'il suscitait au travers des défis qu'il fallait se lancer, des échecs qu'il fallait encaisser et des réussites, bien sûr, qui outre la satisfaction de l'ego pouvaient aussi propulser leurs auteurs au rang de star mondial par le biais de youtube.

Publicité

Le bottle flip c'est fini, maintenant c'est le cup blowing !

Le #cup blowing challenge est le nouveau jeu d'adresse qui défraie la chronique. Là encore un concept simple qui permet à chacun de devenir le héros du jour parmi ses amis voire, quand les réseaux sociaux s'en mêlent, du monde.

Publicité

Le matériel nécessaire consiste en trois verres de carton ou de plastique, légers donc. Deux de ces verres doivent être empilés l'un dans l'autre. Puis, en utilisant son souffle, le but consiste à permettre au second verre se trouvant sur le dessus (dans le premier) de décoller pour atterrir dans le troisième et dernier verre situé à proximité.

Cela peut sembler simple mais nécessite une certaine adresse, tant dans la force que dans la régulation du souffle. En outre, il faut aussi développer une technique savante afin de permettre au souffle de passer entre les deux verres empilés. Je ne vous la dévoilerai pas ici ; il faut tout de même laisser aux champions de cette nouvelle discipline la part du mystère nécessaire au prestige. Quant aux esprits chagrins qui nous rappellent que le cup blowing ne sert à rien, qu'ils se reportent au début de l'article.