Les inégalités des chances en France constituent un gros problème qui a notamment été évoqué lors du grand débat pour la présidentielle 2017 diffusé sur TF1. Il n’est pas rare de voir des personnes ayant fait de longues études, ayant de très bons CV, postuler pour un poste, mais qui sont rejetés. Les raisons de ce rejet peuvent être leur nom ou leur origines ethnique. Il arrive aussi qu'elles soient convoquées pour un entretien pour être ensuite rejetées de façon sadique, uniquement en raison de leur faciès. Des associations, dont La Maison des potes, militent pour le CV anonyme, ce à quoi Marine Le Pen a répondu « Autant venir avec une cagoule à l’entretien d’embauche tant qu’on y est ». Ambiance. Lors de ce débat, l’école et l’apprentissage sont des sujets qui ont longuement été abordés en évoquant les inégalités des chances entre individus de la société..

Publicité

Publicité

Les inégalités des chances : loterie naturelle et injustice

Lors de ce fameux débat, Jean-Luc Mélanchon a parlé de loterie naturelle concernant ces inégalités dans le monde du travail. Les origines, le milieu social portent très souvent préjudice aux demandeurs d'#Emploi. C'est aussi le cas pour intégrer une bonne université ou une grande école, malgré d'éventuels excellents résultats. Les amalgames ne cessent d'augmenter tout autant que l'ignorance et la méchanceté. On remarque une régression importante. Il est très difficile d'avancer, de réussir dans ce pays si notre nom ne sonne pas français. Certes il a quelques exemples mais ces fameux exemples justement ont aussi souffert de #Racisme, de discrimination et de diffamation. Par ailleurs, deux chercheurs suédois, Niclas Berggren et Therese Nilsson ont mené une enquête pour mesurer le degré de racisme des différents pays du monde.

Publicité

Les résultats montrent que la France, pays des Droits de l’Homme, ne fait pas franchement honneur à son image, en étant, d’après ces études, le pays le plus raciste d’Europe. L’enquête fut révélée par le Washington Post. Entre les inégalités des chances et les contrôles au faciès, il est difficile de contrecarrer cette enquête menée par ces deux économistes reconnus. Nous avons tous constaté la régression des Etats-Unis, qui sont passés de Barack Obama, premier président noir, à Donald Trump, ouvertement raciste et sexiste. On remarque que cette régression touche la France également, ce qui est profondément malheureux. Liberté, Fraternité, Laïcité? ça se discute ces derniers temps. #Élections