Des images qui font froid le dos. Quelques jours seulement après l'événement, l'agence AP a réussi à se procurer les images de vidéo-surveillance de l'aéroport d'#Orly-Sud au moment où Ziyed Ben Belgacem agresse la militaire de l'opération Sentinelle. Les images diffusées par la célèbre agence de presse permettent de voir que le Franco-Tunisien de 30 ans attrape d'abord la militaire, avant de la prendre en otage à l'aide d'une arme. Quelques secondes plus tard, deux personnes qui découvrent la scène prennent rapidement la fuite. Ziyed Ben Belgacem essaye alors de s'emparer de l'arme de son otage : en vain.

Publicité

Il continue de se déplacer avec la militaire contre lui, avant que deux autres militaires n'interviennent. Le terroriste parvient alors à s'emparer de l'arme de son otage, puis se réfugie dans une boutique à proximité. Il est alors abattu. Des images glaçantes mais qui permettent de se faire une meilleure idée du déroulement des faits, alors que de nombreuses rumeurs avaient circulé dans la journée de samedi.

Publicité

Un terroriste « décidé à aller jusqu'au bout »

Dimanche, une source judiciaire révélait que Ziyed Ben Belgacem était sous l'emprise de l'alcool et de stupéfiants au moment des faits. Par ailleurs, le parquet antiterroriste a décidé d'ouvrir une enquête pour tentative d'homicide et d'assassinat sur personne dépositaire de l'autorité publique en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle. Lors d'une conférence de presse, François Molins, procureur de la République de Paris, s'est livré sur les intentions du terroriste.

Publicité

« On sent qu’il est décidé à aller jusqu’au bout. La lutte qui dure plus de deux minutes avec la militaire démontre la très grande volonté de l’agresseur. Il essaie de se protéger, il ne va pas lâcher prise ». Interrogé par Europe 1, le père de Ziyed Ben Belgacem assure que son fils « n'a jamais été un terroriste. Il n'a jamais fait la prière et il boit. Et sous l'effet de l'alcool et du cannabis, voilà où on arrive ». #Attentat #fusillade