L'attaque sur les Champs-Elysées revendiquée par l'Etat Islamique a causé la mort d'un policier jeudi soir à Paris. La France est une nouvelle fois prise pour cible par la barbarerie et la sauvagerie terroriste. La plus belle avenue du monde, fréquentée chaque jour par des milliers de personnes est devenue pour un soir le théâtre d'un affreux crime. Cette attaque survient à seulement 3 jours des élections présidentielles françaises. Election indécise et cruciale pour l'avenir de ce pays. Les différents candidats ont réagi à cette attaque.

Publicité

Parmi eux, deux sérieux prétendants pour devenir le prochain président de la république, #Marine Le Pen du FN et François Fillon (LR) sont accusés d'exploiter ce drame à des fins électoralistes.

Publicité

« Comme après chaque drame, Marine Le Pen cherche à en profiter pour instrumentaliser et diviser. Elle cherche à exploiter sans vergogne la peur et l'émotion à des fins exclusivement politiciennes » a déclaré le premier ministe au lendemain de l'#attaque sur les Champs-Elysées. Bernard Cazeneuve s'est particulièrement attardé sur le FN, l'accusant d'attiser la haine et l'appelant à faire preuve de bon sens. Il refuse catégoriquement que l'avenir de la France soit façonné par des discours de haine et de division raciale.

Le Front National réagit

Florian Philippot, le numéro deux du Front National n'a pas tardé à réagir aux accusations de Bernard Cazeneuve.

Publicité

L'homme fort de Marine Le Pen, a descendu en flamme le premier ministre sur Twitter :

et de poursuivre en mettant l'accent sur l'incapacité de Cazeneuve à faire face à la menace terroriste à cause de son laxisme et son manque d'autorité, tout le contraire de Marine Le Pen. Philoppot "conseille" au premier ministre de s'attaquer plutôt a Daech qu'à Marine le Pen.

L'attentat de Paris est-il en quelque sorte un tremplin pour le camp Le Pen ?

Certains analystes politiques avancent l'idée que cette attaque vient à point nommé pour donner un coup de pouce à Marine Le Pen et réconforter le message de cette dernière. Le message de la candidate qu'on estime basé sur la haine et le mépris se verrait renforcé dans l'inconscient des Français. La candidate n'a pas cessé d'appeler à un sévère contrôle aux frontières, à imposer des restrictions à tous les étrangers voulant venir en France. Elle a aussi fait de l'intégrisme islamiste un cheval de bataille pour gagner les élections. La dernière attaque influencera-t-elle aussi puissamment les votes ? Trump en tout cas, pense que cet attentat sera lourd de conséquences sur la décision finale. #Élections