Les gouvernements des puissances occidentales ont tous exprimé leur soutien à la France et aux français, qui subissent encore une fois la menace djihadiste après avoir vécu l'horreur hier soir. Avenue des Champs-Elysées à Paris, un attentat a coûté la vie à un policier et en a blessé deux autres. Après avoir entendu les réactions que des élus à la présentielle de 2017, se sont à présent les chefs d'Etat et dirigeants des pays étrangers qui se manifestent.

Donald Trump présente ses condoléances

L'#Attentat aux Champs-Elysées a eu un impact immédiat aux #Etats-Unis. En effet, le président américain a été rapidement mis au courant par ses conseillers qu'une attaque venait d'avoir lieu dans la capitale française.

Publicité
Publicité

A 22h05, heure de Paris, le milliardaire a présenté ses "condoléances au peuple français" à l'occasion d'une conférence dans le bureau ovale avec Paolo Gentiloni, le président du conseil italien. A ce moment là, il n'avait aucune confirmation d'un acte terroriste à propos de la fusillade, mais le président américain parlera déjà "d'attaque terroriste". Il ajoutera : "Nous devons être fort et vigilants, je répète cela depuis longtemps, car cela ne s'arrêtera jamais !" Il fait évidemment référence au fait qu'il pense depuis un moment que la France est trop faible contre Daech... #Donald Trump