Il est à peine 7 heures du matin, ce vendredi 26 mai, lorsque trois hommes armés ont fait irruption dans un supermarché Intermarché situé dans une galerie commerciale de #Provins (#Seine-et-Marne). Les hommes sont venus dans le but de braquer le supermarché et empocher la recette de la veille.

22 salariés pris en otage

Quel ne fut pas le choc pour les vingt-deux membres du personnel qui commencaient le travail à ce moment-là. Les braqueurs n'ont pas hésité à brandir leurs armes pour se faire entendre et menacer la quinzaine d'employés. Les salariés de l'établissement ont été pris en otage durant plus d'une heure. Grâce à l'acte héroïque d'une des employés de l'enseigne, une partie du personnel à pu sortir par une porte dérobée.

Publicité
Publicité

Quatorze personnes se sont réfugiées par la suite dans une boulangerie située dans les alentours.

Le RAID s'en mêle

Le RAID (Recherche, Assistance, Intervention, Dissuasion), l'unité d'élite de la police nationale française s'est immédiatement rendue sur place pour éviter le pire et désamorcer la prise d'otage. Gendarmes et policiers ont été très vite réquisitionnés pour renforcer le dispositif et établir un paramètre de sécurité autour du centre commercial. Jean-Luc Marx, le préfet de la Saine-et-Marne, ainsi que Christian Jacob, député-maire, ont également fait le déplacement.

Les auteurs du braquage en fuite

Le #Braquage a mal tourné pour les malfrats, déjà bien rattrapés par les forces de l'ordre. Ils prendront la fuite rapidement vers 8 heures sans emporter un seul centime des caisses du magasin.

Publicité

C'est aux environs de 9h30, soit deux heures et demi après l'attaque, que l'alerte a été levée. Les autorités ont pu pénétrer dans le centre commercial afin de mettre en sécurité et rassurer les employés. Cependant, l'accès aux magasins avoisinants l'Intermarché comme Bricorama, Kiabi, ou encore La Palmeraie sont toujours fermés aux clients. Un employé de la Palmeraie, dont le parking a servi de refuge aux salariés pris en otage et tétanisés, a d'ailleurs confié aux journalistes : "Ce devait être une grosse journée de travail et cette fermeture est très préjudiciable”

Tous les employés de l'Intermarché présents sur leur lieu de travail ce matin sont sains et saufs. Ils ont étés pris en charge par les secours et une cellule médico-psychologique a été ouverte pour l'occasion. Cependant, les braqueurs de l'Intermarché de Provins n'ont pas été interpellés et sont toujours activement recherchés par les forces départementales de sécurité et le RAID.

Publicité

Les réactions des internautes

C'est le genre de faits divers qui se répand comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux, en particulier sur Twitter. En effet, les réactions des internautes n'ont pas tardé comme celle d'Aymeric Durox, un enseignant de Seine-et-Marne, qui se solidarise avec les forces de l'ordre et souhaite l'arrestation rapide des dangereux malfaiteurs toujours en fuite : "Solidarité avec les forces de l'ordre et les personnes retenues en otage. Qu'on retrouve vite ces malfaiteurs." Encore un accident qui remet en cause la sécurité ?

En revanche les Community Manager des enseignes telles qu'Intermarché ou Bricorama n'ont toujours pas réagi au braquage qui aurait pu faire des victimes parmi leurs employés. Les comptes Twitter du RAID et de la police française ne mentionnent rien également par rapport à ce tragique événement. L'espoir reste que les trois braqueurs seront vite retrouvés et arrètés.