Il a mobilisé les plus grands noms de la profession à l'institut #Paul Bocuse de Lyon. Les chefs étoilés de ce jury d'exception incarnent à eux seuls les meilleures pages du guide Michelin ou du Gault-Millau, avec des noms aussi prestigieux que Régis Marcon (trois étoiles au Michelin et cinq toques au Gault-Millau), président du jury 2017, Alain Le Cossec, Frédéric Anton, Jean-Georges Klein, Gérald Passedat, Michel Roth, Eric Frechon, Marc Haeberlin, Anne-Sophie Pic, Jean-Remi Caillon, Olivier Samin, Philippe Auge, Christian Nee. Et bien d'autres grands chefs étoilés au Michelin ou toqués dans le célèbre Gault-Millau. La particularité de ce trophée prisé des meilleurs créateurs culinaires ? Sublimer les meilleurs foies gras sélectionnés par la maison Masse de Limonest, dans le Rhône, à travers deux plats principaux, sans gaspillage, dans une période économiquement compliquée, et réaliser une pièce cocktail à partir exclusivement des ingrédients restant des deux autres sujets.

Publicité
Publicité

Ces impératifs incontournables ont été rappelés par Frédéric Masse et Sabine Masse, deux piliers de cette entreprise Française, "temple des meilleurs foies gras", guidée par une ligne directrice, le goût.

Après une journée d'épreuves, lors de la remise des prix, en présence d'un parterre de grands chefs, le président du jury Régis Marcon, autodidacte devenu l'un des ambassadeurs de la grande gastronomie Française, s'est fait le défenseur du terroir et des bons produits : "#le trophée Masse permet de sublimer le #foie gras et c'est une aventure d'homme. Le produit est une chose et on met toujours une figure derrière ce produit... Ce type d'épreuve est l'école de l'humilité car les chefs participants ont le courage de se présenter devant d'autres professionnels. Cela peut être un bon tremplin. Aujourd'hui, il y aura un gagnant et les autres repartiront déçus !". Avec l'humanité qui le caractérise, le célèbre chef de Saint Bonnet le Froid Régis Marcon s'est adressé aux perdants de ce trophée Masse : "J'ai passé trois fois le concours de meilleur ouvrier de France et je ne l'ai jamais eu" avant de rendre un hommage appuyé à Frédéric et Sabine Masse, la quatrième génération d'une entreprise familiale, spécialiste du foie gras et de la truffe.

Publicité

Le 14 ème trophée Masse est à l'image de Paul Bocuse : créatif

Les finalistes du trophée Masse 2017 ont réalisé des prodiges autour du thème de la tourte ou de petits pâtés croute abritant une farce comprenant un minimum de 50 % de foie gras, qui devait être visible à la découpe. Ou encore avec la confection des amuses bouche au foie gras. Les candiats sélectionnés pour ce 14 ème trophée Masse sont Vincent Bernaudon (La Forêt Noire à Chaponost, 69), Fredy Brard (La Rotonde Casino Lyon Vert à Charbonnières-les-Bains, 69), Amandin Colvray (La Table de Marlène à Vichy, 03), Geoffrey Loyer (Lycée Hôtelier Les Portes de Chartreuse à Voreppe, 38), Julie Robesson (Les Trésoms à Annecy, 74), Mathieu Fauquenbergue (Moulin du Gastronome à Charnay-les-Macon, 71). Tous incarnent les grands de demain, de l'avis même des étoilés présents. Ces concours professionnels valorisant la créativité, la recherche de la qualité existent aussi dans d'autres professions, chez les apiculteurs, par exemple, qui décernent des médailles pour les meilleurs miels des apiculteurs du Sud Est de la France .

Publicité

Ces challenges, ces défis apportent, dans une conjoncture difficile, une lueur d'espoir, face aux dysfonctionnements que connaît la France, avec la Banque Postale qui n'est plus à l'écoute de ses fidèles clients ou le mystère de la disparition des abeilles et des insectes lié aux insecticides enfin élucidé . La France a encore des atouts et beaucoup de citoyens affichent une volonté d'entreprendre, de créer.