Près de 5 millions de Français musulmans vont mettre fin, ce soir, à un mois de jeûne. Celui-ci commençait du lever du soleil jusqu'à son coucher. Les nuits étant courtes en été, les musulmans n'avaient que quelques heures pour déjeuner pour toute une journée, généralement à partir de 21h30. Cette période annuelle de jeûne est conclue par l'Aïd el-Fitr, c'est-à-dire la fête de la rupture du jeûne. Chaque année ayant ses propres dates de début et de fin, c'est le Conseil français du culte musulman qui, en accord avec les autres conseils d'Europe, fixe les limites de cette période. Ainsi, il en est de même en Belgique, où l'Exécutif des musulmans a fourni la même information.

Publicité
Publicité

Décision unanime

Seulement, en règle général il est difficile de s'entendre au sein d'un même pays sur les dates de début et de fin du ramadan, comme en #France, où parfois le CFCM, Musulmans de France, et l'UMF (l'Union des Mosquées de France) ont eu du mal à s'accorder sur ces limites chronologiques. Il est aussi difficile de s'entendre entre les conseils représentatifs des musulmans de différents pays à ce sujet. En cause : deux interprétations différentes, l'une privilégiant le calcul astronomique, et l'autre préférant observer la lune pour en décider. Néanmoins, tous se basent sur le commandement oral fourni par Mahomet : " Ne jeûnez que lorsque vous verrez le croissant lunaire, et ne rompez le jeûne que lorsque vous le verrez ainsi." Soit un mois précisément de jeûne.

Publicité

Pour une fois, exception notable par rapport à de coutume, toutes les organisations françaises du culte musulman se sont entendues entre elles sur la date de dimanche 25 juin au soir, et elles n'ont également pas eu beaucoup de peine à se mettre d'accord avec les organisations du culte musulman des autres pays. En effet, Musulmans de France a salué un choix fait " unanimement." Par un heureux hasard, le Conseil des Théologiens, en Belgique, réuni hier, est tombé sur la même date : " Le premier jour du mois de Chawal 1438 correspond au dimanche 25 juin 2017, jour de l'Aïd el-Fitr, marquant la fin du ramadan pour la communauté musulmane de notre pays ", a précisé le président de l'Exécutif des musulmans de Belgique.

Combien de Français concernés ?

Les statistiques varient, sur les Français se déclarant de confession musulmane, de 4 à 5 millions en fonction des études. De plus, 70 à 80% pratiqueraient le ramadan à chaque mois de juin, ce qui fait de 3.5 à 4.5 millions de musulmans français concernés par la fin du ramadan le dimanche 25 juin au soir.

Publicité

Au moins 46 millions de musulmans en Europe fêteraient la fin du jeûne ce soir.

La fin d'un jeûne difficile

Comme chaque année, le ramadan s'est déroulé en fin de printemps et en début d'été, ce qui rend encore plus compliquée l'observation des rites par les musulmans. En effet, les nuits se raccourcissant, ils ne peuvent commencer à manger que tard le soir, et doivent cesser tôt le matin ; de plus, la canicule n'aide pas à supporter cette épreuve, et il est interdit de boire aussi bien que de manger pendant toute la journée ! Néanmoins, aujourd'hui, tout le monde doit se pardonner, les familles doivent se retrouver et partager un moment convivial autour d'un grand repas, n'hésitant pas à convier les nécessiteux. Le CFCM, dans un communiqué , invite les musulmans français à " saisir cette occasion pour assurer l'ensemble de nos concitoyens, de toutes confessions et de toutes convictions, de ses prières fraternelles, pour que notre nation vive dans la paix et la solidarité.". Il fait une allusion évidente aux attentats terroristes subis par la France, enjoignant les musulmans français à se distinguer des terroristes en faisant preuve de charité et de fraternité envers leurs concitoyens d'une autre confession. #Islam #Religion