AnaCrim est un logiciel utilisé par la gendarmerie nationale en France pour l'analyse criminelle. Ce fichier de #Police judiciaire a été racheté par IBM. Il est aujourd'hui utilisé par les services de renseignements en France et à l'étranger.

Comment ça marche ?

Grâce à une base de données aux entrées multiples comme des identités de personnes, des lieux, des témoignages, des événements, ou encore du matériel, AnaCrim permet de créer des relations entre toutes ces entrées. Une fois les données analysées, le logiciel formule une requête de complément afin de combler les lacunes ou révèle directement des hypothèses. Ensuite, une visualisation graphique permet une meilleur présentation et interprétation.

Publicité
Publicité

Ce petit bijou de technologie traite toutes les relations entre toutes les entrées pour exploiter l'ensemble des pistes, et de les prioriser.

"Exploiter toutes les pistes et les prioriser"

Dans l'#Affaire Grégory, les interpellations des trois membres de la famille ont pu être menées grâce à AnaCrim. En effet, dans ce dossier titanesque qui comprend plus de 12 000 pièces et des centaines de témoins, le logiciel a permis d'analyser tous ces éléments collectés et de trier des milliers de données collectées que le cerveau humain pourrait mettre des années à traiter pièce par pièce. #Fait divers