Les chiffres de ventes de #Tabac des premiers mois de 2017 marquent une hausse de 1,4% en comparaison avec la même période de l’année 2016, selon les chiffres de l’entreprise Logista France. L’adoption du paquet neutre depuis janvier 2017 en France, sur le modèle australien, est en réalité un pari sur le long terme. Le pneumologue Bertrand Dautzenberg prévoit qu’ « on sentira les effets d'ici un, deux ou trois ans », ciblant surtout les jeunes lors de leurs premiers pas dans le tabagisme. « Avant, ils achetaient la traditionnelle marque blanc et rouge. Aujourd'hui, ils vont se retrouver perdus face au mur de paquets identiques. ».

Pour une France en meilleure santé, on espère voir M. Macron tenir ses promesses lors de son quinquennat et faire passer le prix du paquet de cigarettes au-dessus du seuil symbolique de 10€.

Publicité
Publicité

Il faut savoir que la France paie davantage contre le tabagisme (120 milliards d’euros, coût des vies perdues, dépenses publiques de soins, de prévention et de répression, etc.), qu’elle ne gagne en taxes sur les ventes (14 milliards d’euros en 2012).

L’hexagone, un pays en mauvaise santé

La France connaît alors des chiffres en hausse, et un bilan inquiétant malgré les mesures prises. En 2015, un tiers des français fument, soit 16 millions de nos compatriotes. Selon l'Inpes, chaque année le tabagisme actif est considéré comme responsable de plus de 73 000 décès prématurés en France. Un français sur trois est fumeur. Effet de mode? Facteur social? Témoin d'émancipation féminine? Ces problématiques restent d’actualité depuis des années, face aux graves dangers sur la santé que représente le tabagisme et la dépendance à la nicotine.

Publicité

C’est d’ailleurs le plus grand paradoxe d'une société qui favorise des standards de beauté, santé et lifestyle exigeants (youtubeuses et bloggeuses qui se multiplient en France, programmes de fitness et d'alimentation saines qui prolifèrent sur le marché...), dans un pays de fumeurs. Au-delà de simples standards de beauté et de symboles d'appartenance sociale, n'oublions pas que le tabagisme est un fléau, et qu'il est possible de se faire aider pour arrêter.

Mais au niveau étatique, quelles mesures prendre? Si l'on en croit le pneumologue Bertrand Dautzenberg, l'adoption du paquet neutre universel fera ses preuves en France. L'augmentation du prix du paquet peut également être une solution envisageable. En effet, en Australie, le prix du paquet de cigarettes s'élève déjà à plus de 15€, et le gouvernement australien envisage de passer le prix du paquet de cigarettes de 16 à 30 euros d'ici 2020. La méthode a porté ses fruits. Dans ce pays futuriste, seuls 3,4% des Australiens âgés de 12 à 17 ans fument chaque jour, et c'est un chiffre en chute libre selon une étude publiée par le journal Public Health and Research.

La France osera-t-elle prendre des mesures aussi drastiques à l'avenir, afin de diminuer le nombre de ses fumeurs? #Santé #Société