Simone Veil est née le 13 juillet 1927, décidément pas à la bonne période de l'Histoire car elle est née juive. Par conséquent, durant l'occupation de 1940 à 1944, elle et sa famille ont été déportés dans des camps de concentration et d'extermination, notamment dans les camps d'Auschwitz et de Bergen-Belsen. Elle ne fut malheureusement, avec ses deux soeurs, que la seule survivante de sa famille.

Elle s'est pourtant relevée et a commencé à devenir la femme forte et déterminée que nous connaissions encore il y a une semaine. Elle a alors, après la guerre, commencé des études de Droit et réussi à entrer dans la Magistrature.

Publicité
Publicité

Elle a enchaîné, entre 1974 et 2007, les postes dans le gouvernement français. Elle a d'abord été ministre de la Santé, puis Présidente du Parlement Européen, ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville et enfin elle a été membre du Conseil Constitutionnel. Mais Simone Veil est tout particulièrement connue pour son engagement féministe et notamment sa loi, votée en 1974 et entrée en vigueur en 1975, pour l'IVG, soit l'Interruption Volontaire de Grossesse, en d'autre terme, l'avortement.

Sa vie n'a donc pas toujours été bien rose, elle a, en plus d'avoir été à Auschwitz, été menacée et intimidée. Mais elle n'a pas abandonné. Elle a même, en dehors de sa vie politique active, été la Présidente de la fondation pour la mémoire de la Shoah et elle a même été admise à l'Académie Française.

Publicité

Ce fut une grande dame qui a mérité son emprunte sur l'Histoire de la France et dans les mémoires.

La réclamation

Une pétition, lancée par Politiqu'elles, a circulé cette dernière semaine pour rendre hommage à cette héroïne qu'était, et reste, Simone Veil en la plaçant au Panthéon. La pétition a recueilli 140 000 signatures et a été envoyée la veille de l'entretien entre le Premier Ministre, Edouard Philippe, et la Secrétaire d'Etat à l'égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa. Cette dernière a répondu qu'elle avait entamé la procédure de Panthéonisation de Simone Veil auprès d'Emmanuel Macron.

La réponse de la Secrétaire d'Etat

"Nous avons reçu avec grand intérêt votre pétition. Sachez que la Ministre avait également de son côté entrepris une démarche en ce sens auprès du Président de la République dès vendredi dernier. Espérant que celle-ci porte ses fruits, nous vous tiendrons informés très prochainement de ce qu'il sera décidé de faire, en lien avec la famille de Madame Simone Veil"

Nous n'avons plus qu'à patienter et pour les plus entreprenants, continuer à lutter pour Elle. #SimoneVeil