Ce lundi matin, la vie parisienne a repris son cours presque normalement. Hier après-midi et dans la soirée, de fortes pluies se sont abattues sur le nord et le centre de la France, entraînant le placement en vigilance de 17 départements. Outre la totalité de l'Île-de-France, l'Aube, le Cher, la Corrèze, la Creuse, l'Indre, le Loiret, la Nièvre et la Haute-Vienne étaient également concernés, et le calme est revenu aujourd'hui. Les 60 mm de précipitations (#pluie et/ou grêle) ont été atteints en moins d'une heure dans de nombreuses communes. La raison ? Les orages de ce week-end étaient extrêmement localisés et se sont déplacés très lentement, accentuant encore le niveau de pluie mesuré par Météo France.

Publicité
Publicité

A Paris intra-muros, la pluie n'était pas tombée aussi violemment depuis très longtemps ! La quantité d'eau déversée sur la région parisienne correspond à l'équivalent de 28 jours de précipitations non-stop ; du jamais vu depuis 1995. Ce sont les 13ème et 15ème arrondissements qui ont été les plus touchés, notamment entre 21 heures et 23 heures. De nombreuses stations de métro - une vingtaine au total - se sont retrouvées inondées, forçant l'arrêt du trafic souterrain de la capitale. Les arrêts les plus touchés sont ceux de République, Saint-Michel, Quai de la Rapée, Corentin-Cariou, Porte de Versailles, Cluny et Porte de la Villette.

Sur le réseau RER, la RATP a mis en place plusieurs pompes à eau dans différentes stations, et certaines avaient déjà pu ré-ouvrir en fin de soirée.

Publicité

Ce matin, le trafic est encore perturbé sur quelques lignes en raison de la quantité d'eau se trouvant toujours sur les voies. Sur la route, une portion de l'autoroute A6 a vu énormément d'eau s'accumuler sur son bitume, entraînant 2 kilomètres d'embouteillages le long du périphérique parisien.

Les pompiers de Paris débordés

La brigade des pompiers de Paris a été particulièrement sollicitée tout au long de la soirée : "Nous avons reçu près de 1.700 appels sur Paris et la petite couronne depuis le début des orages", a affirmé dans la nuit le lieutenant-colonel Yannis Destable. "Nous avons effectué 37 interventions, pas de grosses interventions, pour des épuisements d'eau, des infiltrations dans les caves". Mais le centre d'appel a été débordé une partie de la nuit ; les pompiers ont alors demandé aux usagers de contacter "le 18 ou le 112 uniquement si votre appel revêt un caractère d'urgence". Le département de la Seine-Saint-Denis a également été particulièrement touché par les intempéries.

Publicité

La vigilance orange a ensuite été levée vers minuit pour certains départements - surtout au sud de la Loire, à l'exception de Paris et sa région, où l'accalmie devrait revenir à la mi-journée. Une vigilance orange invite les français à être extrêmement attentifs à la météo ; des phénomènes dangereux pouvant survenir, qu'ils soient très localisés ou à l'échelle d'une zone géographique plus importante.

Ce matin, les pompiers de la capitale étaient toujours en place sur trois grosses interventions : "au Forum des Halles pour une fissure dans une canalisation d'évacuation d'eau", dans une zone du ministère de la Culture qui contient de nombreuses archives et dans un parking souterrain particulièrement touché dans le 19ème arrondissement. Par ailleurs, une femme de 70 ans a trouvé la mort dans la Vienne. Elle voulait évacuer l'eau qui inondait son garage et a fait une chute mortelle dans les escaliers menant au sous-sol de sa maison. C'est la seule victime recensée à cause des intempéries au moment où nous écrivons ces lignes.

D'autres ont préféré prendre l'événement avec humour :

#Société