Un horrible #accident. Un champion sud-africain de bodybuilding est mort de ses blessures après une tentative de salto arrière au cours d'une compétition qui a mal tourné. Sifiso Lungelo Thabete s'est en effet brisé la nuque après avoir atterri sur la tête à la réception de ce geste. Des responsables de l'événement ont alors couru vers l'ancien champion du monde junior, lorsque celui est resté immobile au sol, afin de tenter de lui apporter les premiers secours. En vain. Dans une vidéo publiée en ligne, le bodybuilder sud-africain est aperçu en train d'entrer dans un gymnase et de faire gonfler ses muscles devant la foule enthousiaste. Le concurrent de 23 ans, filmé, se dirige vers un tapis de gymnastique et saute en l'air afin d'entamer son salto arrière.

Publicité
Publicité

Cependant, son corps n'a pas gagné suffisamment d'élan pour tourner et Sifiso Lungelo Thabete a atterri sur l'arrière de la tête. Son corps a ensuite roulé à terre et est resté immobile sur le tapis avant que plusieurs personnes ne se précipitent sur lui. Selon Body Building South Africa, « Sifiso avait le salto arrière comme signature », il aimait jouer sur scène. C'est donc en tentant de faire plaisir et d'impressionner le public présent que ce jeune athlète est décédé.

Champion du monde junior l'an dernier

Le président exécutif de l'organisation, Wayne Price, a souligné que « nous soupçonnons, notamment parce qu'il portait des chaussettes, qu'il a glissé ou qu'il n'a pas eu assez d'élan, ce qui a conduit à cette horrible chute sur sa nuque ». Le monde du culturisme est sous le choc, comme le rappelle le magazine spécialisé sud-africain Muscle Evolution.

Publicité

« La communauté de culturisme a été choquée et attristée par la nouvelle tragique de la mort de Sifiso Lungelo Thabete, un culturiste d'Umlazi à KwaZulu-Natal », est-il mentionné. « Il avait impressionné la foule et les juges avec une taille musculaire incroyable et une maturité supérieure à son âge ». Sifiso Lungelo Thabete avait en effet fait parler de lui en devenant champion du monde junior dans la catégorie des moins de 75kg. Un titre qu'il a remporté en 2016 et qui était censé lui permettre de poursuivre sa progression comme l'un des meilleurs bodybuilders du monde. Très présent sur les réseaux sociaux, l'athlète a reçu de nombreux hommages après son #décès accidentel. La preuve que tout sport, même si on l'oublie souvent, comporte son lot de risques. #faits divers