C'est le genre de #drame effroyable, que l'on aimerait ne plus voir. Lundi soir, une voiture a foncé dans une pizzeria, du côté de Sept-Sorts, dans le nord de la Seine-et-Marne. Alors que des gens étaient en train de dîner, une BMW grise a foncé à pleine vitesse, s'encastrant dans la pizzeria Cesena. Selon les premières informations, une personne a perdu la vie : une jeune fille de 13 ans. Douze autres étaient blessées. Les faits se sont produits vers 21h. La police a arrêté le conducteur immédiatement et, après un premier interrogatoire, a exclu les motifs terroristes potentiels. Une source du bureau du procureur a déclaré que l'homme était suicidaire et avait déjà essayé de s'ôter la vie durant la semaine précédant les faits.

Publicité
Publicité

L'identité du conducteur reste inconnue, bien que le ministre de l'Intérieur ait déclaré qu'il était âgé d'une trentaine d'années. Il est également inconnu des forces de police et des services de renseignement et n'a aucun lien avec le terrorisme. L'homme a été capturé après une fusillade dramatique sur une autoroute dans le nord de la France. Il reste dans un état grave, incapable de parler avec la police.

Une fillette de 13 ans décédée

Le porte-parole du ministre de l'Intérieur, Pierre-Henry Brandet, a déclaré que quatre des victimes étaient « grièvement blessées et en situation d'urgence absolue ». Il a ajouté que le jeune frère de la jeune fille décédée est dans un état critique. Huit autres clients du restaurant auraient subi des blessures plus légères. La police nationale a demandé sur Twitter de ne pas interférer avec l'enquête et de ne pas partager d'images ou d'informations potentiellement incorrectes.

Publicité

Un vaste périmètre de sécurité autour de la pizzeria a été mis en place. Un témoin a déclaré à la chaîne de télévision BFM TV que « la voiture a conduit dans la terrasse et s'est écrasée dans le bar. Le conducteur a essayé de faire reculer la voiture mais quelqu'un l'a stoppé. La police est arrivée rapidement. Il y avait environ 20 personnes dans le restaurant ». Le procureur adjoint Eric de Valroger, a déclaré que le conducteur, qui habitait à proximité, avait délibérément accéléré en direction du restaurant vers 20h20. Il a déclaré qu'il y avait 13 blessés, cinq d'entre eux de manière critique, y compris un garçon de trois ans. « À ce stade, ce n'est pas une enquête terroriste. J'ouvre une enquête sur un homicide avec une arme, une tentative d'homicide avec une arme et la conduite sous l'influence d'un médicament », a-t-il indiqué. « L'individu au centre de cet incident a été arrêté et nous en saurons plus sur ses motifs dans les prochaines heures ».

Des témoins extrêmement choqués

« Ce qui m'a alerté, c'est le choc de la voiture dans les vitres du restaurant.

Publicité

Avec mon fils, on est sortis, on est allés se mettre à l'abri 50 mètres plus loin. Il y avait des blessés, une dame était coincée entre la voiture et le bar. Les gens qui étaient en terrasse ont dû être projetés dans le restaurant », a expliqué Béatrice, témoin de la scène, au micro d'Europe 1. Des témoins et rescapés logiquement très choqués, qui ont été pris en charge peu de temps après l'arrivée des autorités sur place. Ce drame n'est pas en lien avec une action terroriste, mais il intervient dans un contexte important de menace terroriste élevée, seulement cinq jours après l’#Attaque à la voiture-bélier contre des militaires à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). La vigilance est donc toujours de mise pour les autorités, surtout en ce 15 août. En effet, certains lieux de culte, à l'image de la cathédrale Notre-Dame à #Paris bénéficient d'une surveille accrue.