Publicité
Publicité
2

Apprendre à communiquer, à se faire comprendre, à écouter l'autre.... ne sont pas toujours chose aisée. Il existe un cercle vicieux du silence : moins on converse, moins on sait converser. Plus on évite le conflit en se taisant, plus le conflit est violent quand il éclate, plus on le craint et...Plus on se tait ! Ne lésinez pas sur cet aspect de votre vie : savoir communiquer avec votre entourage et gérer les conflits participe largement à votre bien-être et à votre développement personnel.

Savoir gérer ses émotions

Savoir gérer ses émotions, accepter la parole et l'avis de l'autre, exprimer le votre sans éclats, sans violence et sans manque de #respect...

Publicité

Il existe de nombreuses manières et solutions qui peuvent vous permettre de mieux communiquer avec votre entourage. Tout d'abord, il est important de s'exprimer lorsque vous vous sentez capable de vous exprimer calmement. Vous laisser envahir par vos émotions pourrait vous faire perdre en crédibilité et vous empêcher d'exprimer vos ressentis clairement et amener à un nouveau conflit...

Les règles du "bien communiquer"

- Commencez, en cas de conflit, à laisser l'autre parler. Ne lui coupez pas la parole, laissez le prendre le temps de mettre de l'ordre dans ses pensées, dans son raisonnement et dans l'expression de ses sentiments ou ressentiments. Une fois que votre interlocuteur a fini de s'exprimer, faites un court résumé de ce qu'il vous a dit afin de lui notifier votre compréhension et écoute active.

Publicité

- Puis, demandez lui la "permission" d'exprimer à votre tour ce que vous ressentez afin qu'il se positionne, à son tour, dans une posture d'écoute active.

"Je comprends que tu ressens [...] à cause de telle ou de telle de mes actions. Puis-je t'exprimer à mon tour ce que je ressens ?"

- Dans le cours de votre discussion, n'émettez jamais de jugement de valeur ou de propos rabaissant. Rappelez-vous que vous n'êtes et ne serez jamais à la place de votre interlocuteur, vous ne ressentez, de fait, pas les choses de la même manière. De tels propos risqueraient de couper court à la discussion et de fermer, peut être pour toujours, votre interlocuteur.

-Une fois que vous et lui avez exprimé vos ressentis, demandez-lui ce qu'il ou elle voit comme solution. N'hésitez pas à lui présenter vos excuses si vous ressentez qu'il ou elle est blessé(e). Cela ne coûte rien et permettra certainement d'apaiser la situation. Ne cherchez pas à imposer votre manière de voir les choses et de penser, vous pourriez vous heurter à un mur.

Enfin, si votre interlocuteur n'est pas prêt à converser, ne vous obstinez pas et proposez lui de revenir vers vous lorsqu'il sera prêt.

A vos mots ! #coaching #savoircommuniquer