Publicité
Publicité

En colère contre la réforme du #Travail qui s'annonce, la Fédération CGT Transports a été reçue par une délégation du ministère des Transports mercredi 20 septembre. Le leader de l'organisme, Jérôme Vérité, a qualifié ce rendez-vous d'"échec" au micro de RTL et lance aujourd'hui un appel à la #Grève malgré la tentative d'apaisement de la ministre des transports, Elisabeth Borne [VIDEO]. Le secrétaire général de la Fédération CGT Transports menace : "Nous avons un gouvernement qui veut jouer au bras de fer face à nous. En effet, il sera servi à partir du 25 septembre !" Et c'est chose faite avec des opérations de blocages partout en France [VIDEO] entamées depuis ce matin par des routiers CGT et FO.

Le gouvernement continuera à "être ferme"

Tandis que Jérôme Vérité se félicite du mouvement qu'il trouve à la hauteur de ses attentes, Benjamin Griveaux, le secrétaire d'Etat à l'Economie réagit sur RTL : "Ce n'est pas en bloquant l'économie de la France que nous ferons en sorte qu'elle aille mieux !" Il assure que le gouvernement continuera à "être dans le dialogue" mais aussi à "être ferme". En vue des pénuries d'essence aujourd'hui dues aux blocages de dépôts pétroliers, un arrêté pris par le gouvernement et publié samedi au Journal Officiel permet aux transporteurs d'hydrocarbures de déroger temporairement aux règles en matière de temps de conduite et de repos.

Publicité

#Loi