Voilà maintenant près de 10 jours que la petite Maëlys [VIDEO], 9 ans, a disparu à Pont-de-Beauvoisin, où elle participait avec ses parents à une fête de mariage dans une salle polyvalente du village. Immédiatement, grâce aux réseaux sociaux, la nouvelle s'est largement répandue, et une chaîne de solidarité a vu le jour sur Facebook après la création d'une page intitulée "Recherche de Maëlys". L'objectif est d'épauler les enquêteurs en participant aux recherches. Pour cela, un appel à une "battue citoyenne" y a été lancé. Près de mille personnes ont répondu présentes, et se sont réunies en fin de semaine dernière devant la salle des fêtes où la fillette a disparu.

Publicité
Publicité

Toute la journée de samedi, elles ont ratissé le secteur, mais sans succès...

Ces bénévoles sont venus de toute la France pour aider les gendarmes à scruter au millimètre tous les chemins forestiers environnants. Chacun a été équipé d'un gilet jaune, encadré dans sa tâche par les enquêteurs. Le commandant Jean Pertué précise néanmoins : "Nous accompagnons cette initiative, mais ce n'est pas une initiative de la Gendarmerie". Ce millier de bénévoles s'ajoute aux soixante gendarmes et quatre plongeurs qui effectuent les recherches dans la région depuis le 28 Août. #Police #Disparition