Condamnés à 5 et 20 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de la petite Fiona, dans un premier procès le 26 novembre 2016, Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf vont être jugés en appel à partir d'aujourd'hui au Puy-en-Velay (Haute-Loire).

Quel rôle pour Cécile Bourgeon ?

Consciente d'être une mère indigne, la maman de #Fiona, qui a été condamnée à 5 ans d'emprisonnement (pour "non assistance à personne en danger" et "dissimulation de cadavre"), puis acquittée, nie toutefois être impliquée dans la mort de son enfant. Les coups portés à la petite fille ayant provoqué sa mort, auraient été exclusivement assénés par son ex-concubin, Berkane Makhlouf, qui purge lui, ses 20 ans de réclusion criminelle pour "violences volontaires ayant entraîné la mort." Les juges vont devoir dès ce lundi 9 octobre définir le rôle précis de la mère, dite sous influence de son compagnon de l'époque.

Publicité
Publicité

Des faits difficiles à prouver en l'absence d'aveux, de corps et d'autopsie.

A ce jour, Cécile Bourgeon encourt à nouveau 30 ans de réclusion criminelle. Son sort dépend cette fois de ce nouveau #procès. Les assassins de Fiona vont-ils parler cette fois ? Vont-ils indiquer où se trouve le corps de la fillette ? #Meurtre