Publicité
Publicité

Les hashtags de Twitter sont signes de dénonciation et de libération de la parole depuis quelques jours. En effet, suite à l'affaire Weinstein où le puissant producteur hollywoodien est accusé d'agressions sexuelles sur 33 femmes [VIDEO], des hashtags ont vu le jour sur les réseaux sociaux: #BalanceTonPorc, #MeToo et #MoiAussi. Ces hashtags ont pour but de dénoncer les agressions sexuelles dont ont été victimes une multitude femmes. Parmi ces témoignages accablants, qui font surface pour dénoncer des puissants agresseurs semant la terreur, nous venons d'apprendre avec stupeur que le producteur canadien Gilbert Rozon s'avère être un répugnant prédateur sexuel [VIDEO].

Publicité

"Le vieux monsieur a sa main sur ma cuisse"

C'est de cette manière que l'écrivaine Alexandra Besson, plus connue sous le nom d'#Ariane Fornia, a accusé hier l'ancien ministre socialiste #Pierre Joxe de l'avoir agressée sexuellement en 2010. Dans son blog, la fille de l'ex-ministre #Eric Besson lève le voile sur plusieurs agressions sexuelles commises lorsqu'elle était adolescente, dont une en particulier qui a attiré l'attention des médias. Alors qu'elle devait rejoindre son père à l'Opéra, Ariane est la première arrivée. Soudain, un vieux monsieur s'assoit à ses côtés accompagné de sa femme. Mais dix minutes plus tard, c'est l'horreur : "Le vieux monsieur pose sa main sur ma cuisse" raconte-t-elle avant d'ajouter : "Je le repousse une première fois, mais il recommence. Il a remonté ma jupe, puis a glisser sa main à l'intérieur de ma cuisse en remontant jusqu'à mon entrejambe. J'ai enlevé sa mainen poussant pousse un cri étouffé. Tout le monde m'a regardé. Il a arrêté pour recommencer...dix minutes plus tard".

Fou de rage en entendant son récit, son père s'est finalement tu au vu d'une situation politique difficile à ce moment-là.

Publicité

De son côté, Pierre Joxe a démenti déclarant qu'il porterait plainte pour diffamation.