Après les scandales des affaires DSK, Harvey Weinstein [VIDEO], et plus récemment Gilbert Rozon [VIDEO], les femmes victimes d'agressions sexuelles ont décidé de prendre les choses en main pour rendre visible et faire évoluer ce système sexiste qui les entoure. Après avoir envahi les réseaux sociaux avec les hashtags ##BalanceTonPorc (en France) et ##metoo (à l'international), les femmes sortent dans les rues de France et se mobilisent pour dénoncer les agressions et harcèlements sexuels vécus par la majeure partie des femmes, comme ce dimanche 29 octobre à Lyon, place Bellecour, entre 14h00 et 17h00.

Un projet de loi sur le harcèlement sexuel prévu pour 2018

Lancé sur Facebook par une association de femmes françaises, le mouvement "#MeToo dans la la vraie vie" prendra tout son sens aujourd'hui dans 11 villes de France : Paris, Amiens, Lille, Besançon, Lyon, Clermont-Ferrand, Bordeaux, Toulouse, Montpellier, Marseille, et Pointe-à-Pitre.

Publicité
Publicité

Ces femmes communiquent sur le fait que ce mouvement "est une manière de donner la parole aux victimes de ces agressions." Elles ajoutent vouloir rester "prudentes concernant le projet de loi sur le #Harcèlement sexuel planifié pour l'année 2018 et communiqué par Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’Égalité entre les sexes en France". Leurs voix seront-elles entendues ? Ce projet de loi punira-t-il sérieusement les auteurs de ces agressions sexuelles ?