Publicité
Publicité

"Jeu du piment, ice and salt challenge ou encore jeu de l'escalier", les "passe-temps" scolaires continuent d'évoluer au fil des générations. Taquinerie ou méchanceté, les nouvelles tendances de jeux en cours de récréations ne s'avèrent pas être des plus saines.

Et le nouveau jeu fureur en inquiète plus d'un. Le 10 Novembre dernier à Romilly-sur-Seine, trois collégiens se sont étalés les piments sur leurs joues, provoquant de graves blessures. Sur les trois collégiens, deux se le sont volontairement fait. Suite à leurs actions, les élèves ont du patienter à l'infirmerie dans l'attente de l'arrivée du SAMU. Les conséquences appellent les gendarmes à réagir en lançant des messages de préventions et de vigilance aux parents à travers Facebook.

Publicité

Des jeux malsains qui provoquent l'inquiétude générale

"Son principe est le suivant, explique la gendarmerie du Pas-de-Calais. Des élèves se présentent au collège avec des piments qu'ils ouvrent et qu'ils projettent dans les yeux et/ou dans la bouche d'autres camarades. D'autres s'écrasent volontairement le piment sur la peau provoquant d'importantes brûlures."

Pour le moment pas de blessures graves signalées, la gendarmerie ne fait que prendre des mesures préventives pour amener les parents à se porter plus vigilants face à cette nouvelle réalité. Dans un collège de l'Aube, un principal a tout de même rédigé un mot dans le carnet de correspondance des élèves suite aux brûlures des trois collégiens.

L'éducation nationale prend aussi des dispositions préventives pour amener la communauté éducative à être sensibilisée à ce genre de pratiques.

Publicité

Un guide d'intervention en milieu scolaire qui traite des dangers des jeux et pratiques violentes.

Une nouvelle tendance de jeu qui n'a pas encore été poussée jusqu'au bout mais qui pourrait enclencher des conséquences bien plus importantes. Ces pratiques malsaines relèvent souvent de l'harcèlement, créateur de tensions entre jeunes jusqu'à pousser certains au suicide. [VIDEO] Face à la pression du groupe, des élèves plus vulnérables peuvent être amenés à participer à ce genre d'activités par peur se de se sentir rejetés. Dans un tel contexte, le rôle des parents est indispensable. Dans une génération en pleine construction, leur préoccupation doit être de rester à l'écoute et de bon conseil afin de les encadrer et de leur permettre de se livrer en toute confiance.

#jeudupiment #Ecole #Jeunesse