Publicité
Publicité

A l'aune de l'affaire Weinstein et des scandales de harcèlement sexuel qui en découlent, n'épargnant aucune strate du monde moderne, Ariane Fornia, la fille d'Eric Besson, accuse [VIDEO] l'ex-ministre socialiste Pierre Joxe d'attouchements lors d'une représentation à l'Opéra Bastille.

L'habitude en deviendrait presque morbide. Après les nombreux scandales de harcèlement sexuel ayant secoué une grande partie du monde people ces dernières semaines, Ariane Fornia, de son vrai nom Alexandra Besson, a récemment livré une histoire plutôt glauque impliquant le ministre mitterrandien Pierre Joxe. Alors qu'elle assistait à une représentation de Wagner à l'opéra, celui qu'elle décrit comme "un vieux monsieur à l'air éminemment repectable", "a remonté sa jupe, glissé sa main à l'intérieur de ma cuisse, et s'est orienté vers mon entrejambe", relate la jeune écrivain.

Publicité

La date des faits demeure un mystère, le seul cadre pouvant être défini se situant entre les années 2008 et 2012.

Relayée par les réseaux sociaux

Les accusations trouvent leur origine dans un billet de blog publié par Ariane Fornia, le 18 octobre dernier, intitulé "#MoiAussi : pour que la honte change de camp". Il trouve un écho médiatique fulgurant, en pleine affaire #weinstein et en plein essor du ##BalanceTonPorc. Si la jeune femme raconte avoir vécu plusieurs situations semblables, le récit de cette soirée à l'Opéra Bastille en particulier se diffuse, et très vite le nom de l'ancien ministre apparaît. Elle ajoute "(...) je pousse un cri d'indignation étouffé, bouche fermée. Tout le monde me regarde. Il arrête. Dix minutes plus tard, il recommence. Je lui plante mes ongles dans la main." Le débat entre les deux protagonistes a depuis ce jour comme champ de bataille les médias, les réseaux sociaux et les communiqués interposés.

Publicité

Fornia critique la bassesse de l'action et le traumatisme enduré, Joxe riposte en démentant tout en bloc, plus virulemment que la fois précédente à chaque nouvelle accusation.

Depuis, la fille d'Eric Besson a trouvé le soutien de son père, qui confirme la véracité de ses dires. De son côté, Pierre Joxe a recueilli une lettre cosignée par 20 de ses anciens collègues ayant toute confiance dans l'ex-ministre. Tous les deux semblent prêts à recourir à la justice, même si Fornia prétend que Joxe n'aurait "pas le courage" de porter l'affaire devant un juge. Une affaire en forme de symbole du passé et du futur de toutes ces accusations de harcèlement sexuel. #harcèlementsexuel