Publicité
Publicité

La sexualité, on connaît. Mais comment chacun le fait ? Peut-on en parler ? S’agit-il de ne rien dire, être choqué ou en parler sans être gêné ? Une sexualité débridée choque-t-elle ?

La sexualité et premier rapport sexuel

A l’adolescence, les jeunes ont envie de découvrir et parle de sexualité. Il y a le premier bisou vers 12 ans en moyenne. Quelle est l’âge actuel de la première fois ? La puberté a été reconnue à 12 ans et demi en 1980. En France, l’âge médian du premier rapport sexuel est de 17,4 ans pour les garçons et de 17,6 ans pour les filles. Il y a 23 ans, la série pour adolescent Hartley Cœur à vif parlait de jeunes lycéens et entre autres de leur sexualité, ainsi que des infections et maladies sexuellement transmissibles et tests.

Publicité

Elle a été diffusée de 1994 à 1996 sur Network Ten ; puis en France en 1995. Désormais, Plus belle La Vie présent depuis 2004 aborde les thèmes suivants : tester sa sexualité indifféremment avec homme et femme, ou être call girl. Actuellement, l’évolution du système, l’évolution également des mœurs, la recherche font-ils que des thèmes plus "choquants" sont abordés ?

La sexualité est mise en film ou séries

Personne ne regarde les films pornographiques ! C’est bien pour cela qu’il y en a sur la chaîne Canal + depuis le premier film interdit aux moins de 18 ans du 31 août 1985. Ce documentaire de 35 minutes, intitulé Exhibition, réalisé par Jean-François Davy, était sur l’actrice pornographique Claudine Beccarie. Quel regard donne-t-on en France sur ces diffusions ? Est-ce mal ou pas ? L’interdiction d’âge à 18 ans pour ces visionnages est justifiée.

Publicité

Pourtant, au cours d’événements tel que la Gaypride, des actes qui pourraient être parfois traumatisants sont faits devant un public de tout âge. Depuis des réalisateurs ont créé des films parlant de la sexualité. En 2008, il y a eu la série Hard sur Canal +. Ainsi qu'un film érotique sur inspiré du livre 50 nuances de Grey en 2015 puis 50 nuances plus en sombre en 2017. Trouble Every day day en 2001 réalisé par Claire Denis où la violence sexuelle mène au meurtre. Anatomie de l’enfer en 2004 où la réalisatrice constate que « c'est du regard des hommes qu'est constituée l'obscénité des femmes ». Lars Van trier créé Nymphomaniac volume 1 et 2 en 2013 où le personnage confie être nymphomane. Jacky au royaume des filles sorti en 2014 montre un royaume de fille où l’inversion femmes/hommes n’enlève pas la gravité des faits montrée. Oh my god en 2011 régularise l’hystérie féminine par l’utilisation du premier vibromasseur. Demolition Man montre aussi en 1993 une scène de sexe par vidéo.

La sexualité, du nouveau.

L’amour s’entretient, dirait-on.

Publicité

Alors les solutions pour attiser sa flamme sont multiples : les lieux incongrus (bien loin des regards des passants). Le nouveau n’augmenterait-il pas la libido ? Il est à noter que les sites de sexe en ligne compte en moyenne 28 258 visiteurs par seconde dans le monde : Pornhub, Youporn, Marc Dorcel, ou encore Pornovore. Les messages coquins, l’échange de photos par sms, les vidéos envoyés par mail étoffent les secteurs de la sexualité. Car désormais il semblerait que l’informatique se lie au coquin. Les sex-toys peuvent aussi se contrôler à distance. La technologie ne serait-elle pas en train de modifier les codes du sexe ? Hors du lit, devant son ordi, voire avec personne. Si l’on peut prendre du plaisir avec sa connexion bluetooth, si Facebook propose aussi ces services ; ne serait-on pas grâce à la réalité virtuelle en train d’explorer autrement le plaisir ? Roxxy, robot sexuel femelle sophistiquée reproduit les sentiments humains. Elle a été créée par Douglas Hines, a été sortie du marché, mais fait toujours débat aujourrd'jui. Oublierait-on les notions de dégradant ? #pornographie #Sexualité #pornstudies