Publicité
Publicité

Il y a le mois sans #Tabac, le paquet neutre et la vaporette. On ne ressent pas nécessairement de différence. Ainsi, cette année à nouveau, sont lancés des kits pour fumeurs "principalement constitués de “joujoux” selon Sovape.

Qui fume ?

Il y a 16 millions de fumeurs en France. Les taux les plus importants sont celui des chômeurs et des personnes sans diplôme. Plusieurs raisons expliquent ces décisions :

- la #Cigarette permet d'administrer nos préoccupations ;

- les chômeurs, ont parfois des difficultés pour se réinsérer dans le monde du travail, ont un avenir moins défini, dans lequel ils ont des difficultés à se projeter ;

- il y a parfois une contestation des risques ;

- les fumeurs ont un besoin de nicotine

- fumer peut devenir une habitude qui sociabilise.

Publicité

Que fait le mois sans tabac ?

L'événement fait aussi connaitre des acteurs majeurs : Tabac info service, Santé Publique France, les ARS (Agences Régionales de Santé) et l'Assurance Maladie. C'est un événement assimilé à un mouvement. Car on est ensemble et en équipe, cela devrait marcher. Sovape voit dans ce projet «une communication graphique et un discours “infantilisant” vis-à-vis des fumeurs». Les droits dit "de troisième génération" énonce que chacun a le droit de "vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé". Selon Planetoscope, "le tabac [VIDEO] serait à lui seul responsable de 5% de la déforestation, par le bois qu’il nécessite pour le séchage". Et "la fumée d’une cigarette pollue autant que 10 voitures diesel tournant au ralenti pendant 30 minutes…". En cette fin de l’année 2017, les questions continuent à se poser concernant les méthodes.

Publicité

En soi, la vaporette [VIDEO], tout comme cette journée pourrait aider à freiner, réduire voire arrêter la consommation de tabac.

La France sans tabac ?

En 2013, Jacques Attali proposait d'interdire « la production, la distribution et la consommation de tabac, un produit qui fait chaque année des millions de morts dans le monde ». La France, définitivement sans tabac donc, est-ce la solution ? Le taux de fumeurs reste nettement plus élevé que dans les pays voisins, cependant une telle décision comprimerait les libertés individuelles. Il y a des tentatives de régulation collective. Peut-on y voir d'une tyrannie anti-tabac, alors que cela peut être un plaisir personnel ? Une propagande avec logique de culpabilisation fonctionnerait-elle à l'usure ? #Loi